Meurtre ou acte désespéré? La police investigue sur la noyade de Vevey

Fait diversGaëlle P., Veveysanne de 27 ans a été retrouvée morte samedi dans le lac à Vevey. La police lance un appel à témoins pour déterminer les circonstances de sa mort.

Image d'illustration.

Image d'illustration.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police cantonale lance un appel à témoins pour en savoir plus sur les circonstances du décès de la femme retrouvée morte dans le lac samedi matin à Vevey .

Les enquêteurs ont établi qu'il s'agissait d'une Veveysanne de 27 ans, d'origine suisse. La police communique qu'elle se prénommait Gaëlle et son nom de famille commençait par la lettre P. La publication de son portrait doit permettre à toute personne susceptible de l'avoir vue dernièrement de se manifester auprès des enquêteurs de la brigade criminelle de la police de sûreté.

Il s'agit notamment de préciser l'emploi du temps de la jeune femme dans la soirée de vendredi, puis la nuit de vendredi à samedi où il est établi qu'elle a trouvé la mort par noyade.

Toutes les thèses restent ouvertes quant aux causes du décès, raison pour laquelle la police recherche ces témoins, dans le cadre de l'enquête pénale supervisée par le procureur Stephan Johner.

Toute personne ayant des informations est priée de contacter la police cantonale vaudoise au 021 333 5 333 ou le poste de police le plus proche.

Cette enquête a déjà mobilisé sur place samedi plusieurs patrouilles de la police communale Riviera (ASR), de la gendarmerie vaudoise (dont le poste de Vevey et les spécialistes de la brigade du lac), des inspecteurs de la police de sûreté (dont ceux de la région judiciaire Est vaudois et de la brigade police scientifique) ainsi que le Centre universitaire romand de médecine légale (CURML).

(24 heures)

Créé: 15.03.2018, 15h33

Image fournie par la police cantonale.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...