Nestlé réduit son soutien à la culture veveysanne

ArtLa multinationale renonce à un projet avec le Festival Images et rabote son soutien au Musée Jenisch. Le fait que la Ville bloque ses projets immobiliers n’y serait pas pour rien.

Lors de la dernière édition du Festival Images, en 2016, le bâtiment de Nestlé avait servi d'écrin à une oeuvre.

Lors de la dernière édition du Festival Images, en 2016, le bâtiment de Nestlé avait servi d'écrin à une oeuvre. Image: Patrick Martin - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est un coup de tonnerre dans un beau ciel bleu. Nestlé vient d’enterrer son projet d’espace d’art à la Ferblanterie, apprend-on sur le site du Temps. L’ancienne fabrique d’emballages devait être dédiée à la photographie contemporaine sur deux niveaux (800 m2) et accueillir les bureaux du Festival Images. La manifestation biennale, dont la prochaine édition se tiendra en septembre, doit quitter les locaux qu’elle occupe dans la gare. Elle travaillait au projet avec la multinationale depuis plus d’un an et les travaux avaient déjà débuté. Contacté, son directeur Stefano Stoll ne souhaite pas s’exprimer pour l’instant.

Le Festival Images n’est pas le seul à souffrir du couperet de Nestlé. Le Musée Jenisch, qui abrite la collection d’art du géant de l’agroalimentaire, voit sa subvention annuelle de 65 000 francs suspendue pour cinq ans. Elle était destinée à l’acquisition de nouvelles œuvres.

Mesure de rétorsion?

Quelle mouche a piqué l’entreprise indissociable de la ville d’images? Cela pourrait être une mesure de rétorsion de sa part. En effet, la Municipalité veveysanne vient de retoquer son projet de construction dans le quartier Plan-Dessus, soit 8000 m2 de surfaces habitables, dans l’attente d’un nouveau plan d’urbanisme. Et la Ville n’entend pas céder à la pression de Nestlé, malgré son statut d’important acteur immobilier à Vevey: ces vingt-cinq dernières années, l’entreprise y aura investi plus d’un demi-milliard pour la construction et la rénovation de ses sites, rappelle son porte-parole interrogé par Le Temps.

Ce dernier réfute pourtant la théorie de la rétorsion: «Ces décisions ont été prises dans le seul but de garantir une allocation prudente de nos ressources, pour à la fois préserver les intérêts de nos employés et ceux de notre entreprise à long terme.» Il rappelle que Nestlé reste un des principaux partenaires de la Fête des Vignerons 2019, et assure que la préservation et la valorisation de sa collection au Musée Jenisch seront toujours à sa charge. Son soutien au Festival Images demeure également.

La multinationale laisse entrevoir une possible conciliation. Mais la nouvelle tombe dans un climat délétère. Les querelles au sein de la Municipalité ont semé le chaos dans le dicastère de la Culture. La directrice du Musée Jenisch, comme la conservatrice du Cabinet cantonal des estampes ont récemment démissionné. Et les deux directeurs du Musée suisse de l’appareil photographique partent à la retraite en juin. Aucun de ces postes n’a été remis au concours. (24 heures)

Créé: 04.02.2018, 17h58

Articles en relation

Vevey irrite Nestlé et Retraites Populaires

Immobilier Les deux sociétés s’opposent au gel des constructions à Plan-Dessus, de même qu’une association de riverains. Plus...

Une crise politique majeure couve à Vevey

Médiation La Municipalité a saisi le Département des institutions et de la sécurité du Canton afin de résoudre les difficultés de fonctionnement rencontrées depuis plusieurs mois en son sein. Plus...

Inconstructibilité provisoire de Plan-Dessus à l’enquête

Vevey Tout projet immobilier d’envergure sera bloqué jusqu’à la révision des outils urbanistiques de Vevey. Retraites Populaires, qui y projette un immeuble, ne l’entend pas ainsi. Plus...

Appartements en zone réservée, la Municipalité de Vevey dira «niet»

Immobilier L’exécutif refusera un permis de construire aux Retraites Populaires qui veulent construire 52 logements à loyers abordables à Plan-Dessus. Plus...

Vevey dit stop au béton pour repenser son urbanisme

Constructions La Ville veut réviser ses documents. En attendant, elle décrète un moratoire sur les constructions d’importance. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...