Paulsen a financé deux fois les campagnes de Géraldine Savary

FinancementLe milliardaire établi dans le canton de Vaud a financé à deux reprises les campagnes de Géraldine Savary et de Luc Recordon en 2011 et en 2015, révèle le PS vaudois.

L'écologiste et la socialiste ont reçu quelque 18'000 francs du patron de Ferring pour leurs campagnes de 2011 et de 2015 aux Etats

L'écologiste et la socialiste ont reçu quelque 18'000 francs du patron de Ferring pour leurs campagnes de 2011 et de 2015 aux Etats Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le milliardaire Frederik Paulsen a participé financièrement à la campagne d'élection de Géraldine Savary (PS) au Conseil des Etats en 2015, comme l'a reconnu l'intéressée mercredi.

Le Parti socialiste vaudois apporte plus de précisions aujourd'hui et affirme que les deux candidats de gauche aux Etats ont bénéficié de dons de Frederik Paulsen. Et ce à deux reprises: Géraldine Savary et Luc Recordon (Verts) ont reçu chacun 4'000 francs pour la campagne de 2011 et chacun 5'000 francs pour la campagne de 2015. Ces sommes ont été versées à un comité de soutien mis sur pied par les candidats et qui disposait d'un budget total d'environ 30'000 francs, précise le PS vaudois.

Rappelons que Géraldine Savary et le conseiller d'Etat Pascal Broulis (PLR) faisaient l'objet d'une enquête préalable, menée par le procureur général vaudois, pour des voyages en Russie effectués avec le milliardaire Frédéric Paulsen, au bénéfice d'un forfait fiscal dans le canton de Vaud. La semaine dernière, le procureur Eric Cottier est arrivé à la conclusion« qu'aucune infraction n'a été commise» par les deux élus.

Géraldine Savary a affirmé mercredi soir au micro de la RTS qu'elle avait rencontré Frederik Paulsen lors d'un voyage en Sibérie: «Nous avons manifestement des opinions politiques différentes et malgré tout nous avons développé des relations d'estime réciproque», a expliqué la sénatrice socialiste.

Des questions au PS

Le PS vaudois précise qu'il a obtenu de Frederic Paulsen l'autorisation d'indiquer les sommes qui ont été versées aux deux candidats. «Les contributions de Monsieur Paulsen respectent notre règlement. Nous avons nos propres règles et elles ont été respectées, le PLR n’en a pas», signale la présidente du parti, Jessica Jaccoud.

«Jusqu’à présent, nous avons toujours dit que nous ne voulions pas d’argent des entreprises. Notre parti va devoir se poser les questions de savoir si le propriétaire d’une entreprise doit être considéré ou non comme entreprise et si le bénéficiaire d’un forfait fiscal doit se trouver parmi les personnes dont nous refusons les contributions, considère Jessica Jaccoud. Ces questions légitimes seront discutées pour les élections de 2019. Si nous nous les posons aujourd’hui, c’est parce que la question de la transparence des partis est de plus en plus importante et c’est une bonne chose.»

Ces contributions n'ont pas influencé les décisions politiques de Géraldine Savary, $à entendre le PS vaudois: «Je mets quiconque au défi de trouver une seule prise de position de Mme Savary qui aurait failli dans la défense des plus démunis, dans notre combat contre les forfaits fiscaux, contre les statuts spéciaux et contre les exonérations fiscales», souligne Jessica Jaccoud.

Recordon ne se souvenait pas

Luc Recordon dit pour sa part ne pas se rappeler que Frederik Paulsen avait financé sa campagne. «Je ne le connais pas personnellement et je n'ai jamais participé à un voyage en Sibérie avec lui. Géraldine Savary m'a rappelé l'existence de ce soutien financier en 2011 et en 2015.»

L'ancien conseiller aux Etats affirme que «cela ne lui pose aucun problème tant que Frederik Paulsen est clean fiscalement et que c'est un type honnête. Cela n'efface pas nos différences politiques, notamment sur le forfait fiscal que j'ai combattu.»

(24 heures)

Créé: 01.11.2018, 16h41

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...