Premier coup de pioche du fameux saut-de-mouton

Canton de VaudLa construction du viaduc Renens-Prilly-Malley a été lancée vendredi et durera jusqu'à fin 2021.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le saut-de-mouton se concrétise. Le dispositif, dont le premier coup de pioche a été donné vendredi, doit améliorer la capacité et la fluidité du noeud ferroviaire Lausanne-Renens. Les coûts s'élèvent à 112 millions de francs pour des travaux jusqu'à fin 2021.

Le viaduc Renens-Prilly-Malley aura 1175 mètres de long et atteindra 9 mètres de haut à son point culminant. Il représente également «un élément essentiel pour poursuivre le développement du RER Vaud», souligne le communiqué des différents partenaires: Vaud, Genève, Confédération et CFF.

Concrètement, le saut-de-mouton, qui complète la quatrième voie entre Renens et Lausanne, permet aux trains de passer par-dessus les autres voies ferroviaires. Ceux-ci se retrouvent donc à la bonne place sans devoir couper la route aux autres convois.

Le saut-de-mouton s'inscrit dans le programme Léman 2030, soit le plus grand projet ferroviaire de Suisse des dix prochaines années, relève le communiqué. Le but est de pouvoir doubler la capacité des trains entre Lausanne et Genève pour les 100'000 voyageurs attendus chaque jour d'ici 2030. L'investissement global atteint les 4 milliards de francs. (ats/nxp)

Créé: 30.11.2018, 15h25

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.