Que fait donc la délégation lausannoise aux JO à Rio?

JO 2016Invitée au Brésil par le CIO, la capitale olympique envoie cinq représentants aux JO. Voici à quel prix et pour quoi faire

Vue du village suisse au JO de Rio

Vue du village suisse au JO de Rio

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ils ne sont inscrits dans aucune discipline sportive, mais ils sont aussi présents aux JO de Rio. Eux, ce sont les membres des délégations lausannoises et vaudoises (lire ci-dessous) qui, à chaque édition des Jeux olympiques où que ce soit sur la planète, font leurs valises à l’invitation du CIO. La capitale vaudoise, avec son statut de capitale olympique, est conviée de façon systématique depuis les Jeux de Beijing en 2008. Le canton de Vaud est lui aussi logiquement du voyage. Mais être les invités du CIO, cela ne veut pas forcément dire que tous les frais sont payés.

Ils sont cinq à représenter Lausanne à Rio, pour une durée d’environ une semaine mais à des dates légèrement décalées. Il y a bien entendu le nouveau syndic Grégoire Junod, le municipal des Sports Oscar Tosato, le chef du Service des sports Patrice Iseli, Denis Décosterd, le chef du Service du développement de la ville et de la communication, et enfin Mélanie Duparc, la secrétaire générale des villes olympiques. «La Ville assure la prise en charge des vols sur la base du tarif de la classe économique pour ses magistrats et collaborateurs. Elle finance aussi le logement de ses collaborateurs dans les hôtels accrédités du CIO», détaille Grégoire Junod. A noter que ce dernier ayant prévu de longue date un déplacement à titre privé à Rio, il ne fera pas usage des possibilités de logement offertes par le CIO. Le logement d’Oscar Tosato est pris en charge par le CIO. Le déplacement et le séjour de Mélanie Duparc sont financés par l’Union des villes olympiques, et non par la Ville de Lausanne. La facture totale se situe autour de 14 000 francs.

Peu de temps pour bronzer

Que font les représentants lausannois au Brésil? Leur agenda est plutôt chargé, leur laissant peu de temps pour lézarder à Copacabana. Ils participeront notamment à une réception destinée à la promotion touristique de Lausanne le 11 août. Le lendemain, la Ville organisera, en collaboration avec le Canton, une réception pour la famille olympique, avec participation de Thomas Bach, le président du CIO. La délégation lausannoise sera encore associée à plusieurs manifestations: réception officielle suisse, réception de Swiss Olympic, colloque sur les Jeux, présentation d’outils de gestion de la durabilité lors des grands événements sportifs, réseau de villes organisatrices d’événements sportifs, etc. Enfin, le séjour sera aussi l’occasion de visiter un projet de solidarité internationale soutenu par Lausanne conjointement avec le CIO et mené par une ONG suisse. Il s’agit d’un projet de formation de journalistes et d’animateurs radio pour des radios communautaires implantées dans des favelas de Rio en lien avec la politique de la ville de Rio de réhabilitation de ces favelas. Les Lausannois devraient toutefois zapper la cérémonie de clôture prévue le 21 août. (24 heures)

Créé: 08.08.2016, 17h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.