Retrouvée morte et ligotée dans un marais

CheyresLes membres de la Genevoise de 19 ans retrouvée mercredi étaient entravés. Un suspect sérieux, connaissance de la victime, a été identifié.

Le corps de la victime, les membres entravés, a été découvert mercredi non loin d'une cabane de pêcheurs du bord du lac à Cheyres.

Le corps de la victime, les membres entravés, a été découvert mercredi non loin d'une cabane de pêcheurs du bord du lac à Cheyres. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un promeneur a fait une macabre découverte à Cheyres, mercredi vers 17 h, dans les roseaux des berges du lac de Neuchâtel, dans la Broye fribourgeoise. Aux abords d’une cabane de pêcheur, à une centaine de mètres du restaurant bien connu des locaux La Lagune, la Genevoise de 19 ans portée disparue depuis le 22 novembre a été retrouvée, selon nos informations, les membres entravés. Il ne fait aucun doute que la malheureuse a été assassinée.

Selon la police fribourgeoise, le décès remonte à plusieurs semaines. Au vu du lieu de la découverte, «très peu accessible» et peu fréquenté par les badauds, il est exclu que le corps soit arrivé d’un autre endroit en dérivant par le lac. La victime a donc soit été tuée et dissimulée à cet endroit même, soit transportée post mortem.

Les premières investigations ont rapidement mené les enquêteurs vers une piste «sérieuse» et l’arrestation d’un suspect de 21 ans habitant dans la région. L’homme n’a pas encore été reconnu comme l’auteur du méfait, mais les «suspicions sont fortes». Les deux personnes se connaissaient. Une dispute entre jeunes amoureux qui aurait mal tourné? La police ne peut confirmer que les deux personnes vivaient une relation de couple, ni qu’une agression sexuelle aurait été commise. Une vaste recherche avait été lancée en Suisse et en France pour retrouver la jeune femme à l’annonce de sa disparition. Le Ministère public a ordonné l’ouverture d’une instruction pour homicide et a placé l’auteur présumé en détention préventive.

Des proches la cherchaient

Au vu du degré de décomposition avancé du corps, il a fallu plusieurs heures pour identifier la victime. La police a été aidée par un avis de disparition placardé par des particuliers dans un commerce du village et au bancomat voisin, ce qui laisse apparaître que des proches soupçonnaient la présence de la Genevoise dans la localité broyarde. «Un monsieur et un enfant sont venus nous demander de l’afficher», explique l’une des tenancières. La police fribourgeoise confirme et évoque «des connaissances, mais non des membres de la famille».

Dans les nombreuses maisons et cabanons du bord du lac, les personnes interrogées ont bien noté la présence massive de la police et la signalisation de circonstance, sans qu’elles en sachent beaucoup plus. «J’ai cru que c’était en lien avec les risques d’accident liés au fort vent. Ce n’est que ce matin (ndlr: samedi) que j’ai fait le lien», lance cet ornithologue habitué des lieux.

«Ce soir-là, je baladais mon chien comme d’habitude mais on m’a stoppée avant que j’arrive sur les berges», explique cette habitante alémanique qui vit là à l’année, en indiquant le chemin qui mène au lieu de la découverte du corps et les banderoles de la police scientifique. «Comme chez d’autres, la police est venue toquer à ma porte, pour savoir si j’avais constaté quelque chose d’anormal ce soir-là (ndlr: mercredi)», indique cette autre mère de famille.

Selon Délhia Goudin, patronne du bistrot du village La Grappe, les discussions et spéculations vont bon train. «Beaucoup se disent soulagés de ne pas être celui ou celle qui l’a découverte. Apprendre que la victime et son agresseur se connaissaient a aussi rassuré certains qui commençaient à redouter de croiser un maniaque lors de leurs balades au bord du lac.» (24 heures)

Créé: 20.01.2018, 16h47

Articles en relation

Une Genevoise retrouvée morte dans un marécage

Canton de Fribourg Le corps d'une femme de 19 ans, disparue depuis deux mois, a été retrouvé mercredi au bord du lac de Neuchâtel. Elle aurait été assassinée. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...