Ruée sur les médicaments testés contre le virus

ChloroquineSanofi, qui produit le Plaquenil, enregistre une hausse de la demande d'environ 30%.

Image d'illustration

Image d'illustration Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des malades et des médecins ont fait part de leurs préoccupations quant à l’approvisionnement en Kaletra et en Plaquenil. Le Kaletra est un antiviral utilisé contre le VIH et le Plaquenil (hydroxychloroquine) est un antiparasitaire utilisé à la base contre le paludisme. Ces deux médicaments font partie des thérapies testées en ce moment sur les patients Covid-19 graves (notre édition du 19mars). Leur efficacité n’est pas prouvée à ce stade. Des études cliniques sont en cours.

Le fabricant Sanofi Suisse confirme une hausse de la demande de Plaquenil d’environ 30% dernièrement. Elle provient majoritairement des grossistes mais, «depuis le début du mois de mars, également des hôpitaux». Rappelons que le CHUV administre de l’hydroxychloroquine en ce moment à certains malades du Covid-19. Il ne serait pas le seul hôpital suisse dans ce cas. Sanofi assure qu’il «n’y a pas, à ce jour, de risque de rupture de stock. Nous procédons à un contingentement sur tous nos produits et allouons les quantités afin de servir tous nos clients».

PharmaFocus, grossiste pour les pharmacies indépendantes, est en rupture de stock. «On reçoit des petits contingents, a priori la semaine prochaine, dit le coprésident Marco Lardi. Mais c’est largement moins que ce qui est demandé sur le marché.» Sanofi dit vouloir augmenter progressivement sa capacité de production pour répondre à la demande.


Lire aussi: En première ligne face au virus, les pharmacies s’organisent pour résister


Pourquoi cette hausse? «Je pense que des pharmaciens ont fait des stocks de Plaquenil pour leurs patients qui le prennent quotidiennement, sentant arriver une utilisation élargie», réagit Christophe Berger, président de la Société vaudoise de pharmacie. Les patients réguliers qui en ont besoin, par exemple pour une maladie auto-immune, ont certainement pris leurs précautions et fait des réserves après avoir entendu les médias parler de son potentiel effet anti-Covid-19. Ou ils achètent plusieurs boîtes pour éviter de sortir trop souvent à la pharmacie… Les hôpitaux passent aussi des commandes, on l’a dit.


Lire aussi: De la chloroquine contre le virus? Vaud tente déjà, Genève pas encore


Rappelons qu’il ne sert à rien, pour le citoyen lambda, de se ruer sur le Plaquenil, de toute façon prescrit sur ordonnance. Ses effets peuvent être toxiques et il n’y a aucune preuve de son efficacité contre le coronavirus.

La demande est forte aussi pour le Kaletra, antiviral utilisé contre le VIH. Les grossistes ne peuvent plus le commander directement, rapporte Marco Lardi. Ils doivent passer commande directement au fabricant, AbbVie. «C’est une stratégie de la maison (ndlr: AbbVie), indique Marco Lardi. L’industrie a pris des précautions avec ce produit et je trouve que cela suit une certaine logique. Cela lui permet de contrôler plus étroitement les stocks, éviter que les gens fassent des réserves et que le médicament manque pour ceux qui ont en vraiment besoin.»

Créé: 21.03.2020, 08h15

Articles en relation

De la chloroquine contre le virus? Vaud tente déjà, Genève pas encore

Coronavirus Le médicament antipaludique Plaquenil est porteur d’espoir mais prudence: son efficacité n’est pas prouvée. Plus...

Violences domestiques: que faire ?

Coronavirus Dans une période de confinement et de tensions économiques, le phénomène pourrait augmenter. Voici comment s’en protéger et demander de l’aide. Plus...

En première ligne face au virus, les pharmacies s’organisent pour résister

Crise Oubliées de la chaîne sanitaire, les pharmacies se sont prises en main pour assurer leur service dans des conditions dantesques. Plus...

Après l'Italie, l'Espagne entre en quarantaine

Coronavirus Le pays est le deuxième le plus touché en Europe. Le gouvernement proclame l’état d’alerte. Tous les commerces doivent fermer, sauf les magasins d’alimentation et les pharmacies. Plus...

Les pharmacies peuvent fabriquer les désinfectants

Épidémie Les officines ont le feu vert pour préparer leur gel biocide «maison» à cause de la rupture de stock. Alcosuisse, le fournisseur clé d’éthanol, dément toute pénurie. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.