Six isoloirs pour faire voter les Français d'ici

Election présidentielle 2017Des milliers de ressortissants installés dans le canton sont attendus aux urnes dimanche.

Contrairement à leurs compatriotes qui votent en France, les électeurs domiciliés à l'étranger n'ont pas besoin de carte électorale pour déposer leur bulletin dans l'urne.

Contrairement à leurs compatriotes qui votent en France, les électeurs domiciliés à l'étranger n'ont pas besoin de carte électorale pour déposer leur bulletin dans l'urne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après des semaines d'une campagne électorale mouvementée, l'heure du choix est enfin arrivée pour les Français de Suisse. Comme tous leurs compatriotes, les ressortissants installés dans le canton de Vaud sont appelés aux urnes, dimanche, pour le premier tour d'une élection présidentielle particulièrement indécise. Un scrutin préparé depuis des mois par le Consulat de France à Genève. La tâche est d'ampleur puisque 60 131 Français vivent en terres vaudoises (au 31 décembre 2016) dont 45 221 sont inscrits sur les listes électorales consulaires. Il s'agit du contingent cantonal le plus important, juste devant celui de Genève. Des milliers d'électeurs devraient donc se déplacer pour la grand messe dominicale. En 2012, ils étaient en tout cas 18 263 à glisser leur bulletin dans l'urne (voir ci-contre) pour la présidentielle.

«Cette année, le canton comptera six centres de votes à Montreux, Epalinges, Lausanne, Morges, Yverdon et Nyon, indique le Consulat. Les électeurs sont répartis entre tous ces sites en fonction de leur adresse de résidence et pourront s'exprimer de 8h à 19h sans interruption.» Dans tous les bureaux, le dispositif est le même : un président, un secrétaire mais aussi des assesseurs, nommées par les candidats pour contrôler les opérations avec le président. Des délégués participent aussi aux opérations de contrôle et sont chargés de désigner des scrutateurs parmi les électeurs. Ces derniers effectueront le dépouillement dans chacun des bureaux de vote avant que les résultats ne soient centralisés à Genève et envoyés à Paris.

Une centaine de centres en Suisse

Très récemment, tous les électeurs ont reçu par voie postale une lettre de convocation nominative avec le lieu et les modalités du vote ainsi que le matériel de campagne et les bulletins des différents candidats. Pour le reste, le déroulement du scrutin est le même que pour tous les Français. Les votes par correspondance et électronique ne sont pas possible au contraire de la procuration. A noter que les Français de l'étranger n'ont pas besoin d'une carte électorale pour se rendre aux urnes. Il leur faudra simplement présenter un justificatif d'identité.

Si le contingent tricolore est important dans le canton de Vaud, le dispositif dédié à l'élection présidentielle est évidemment déployé partout en Suisse. Au total, 99 bureaux de vote seront ouverts sur l'ensemble du territoire dont 85 en Suisse Romande. Fin 2016, plus de 158 000 Français résidaient dans le pays. (24 heures)

Créé: 21.04.2017, 11h50

Résultats vaudois du premier tour en 2012

Participation : 48,41%

Nicolas Sarkozy : 7211 voix
François Hollande : 3535
François Bayrou : 2779
Jean-Luc Mélenchon : 1564
Marine Le Pen : 1454
Eva Joly : 883
Nicolas Dupont-Aignan : 367
Philippe Poutou : 168
Jacques Cheminade : 68
Nathalie Arthaud : 51

Articles en relation

Les élus suisses jugent la France dans un état décadent

Elections françaises Macron est qualifié «d’ectoplasme» ou de «valise vide». Fillon émerge comme le choix par défaut en dépit de ses casseroles. Plus...

Une application pour électeurs égarés

France A l’approche du premier tour, la «Boussole présidentielle» vole au secours des Français qui ont perdu le nord. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...