Succession de Maillard: l'élection aura lieu le 17 mars

Conseil d'ÉtatLe ministre socialiste Pierre-Yves Maillard a formellement remis sa démission. Les dates de l'élection complémentaire sont fixées.

Elu à la présidence de l'Union syndicale suisse, le ministre vaudois Pierre-Yves Maillard a démissionné du Conseil d'État.

Elu à la présidence de l'Union syndicale suisse, le ministre vaudois Pierre-Yves Maillard a démissionné du Conseil d'État. Image: Jean-Bernard Sieber-A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les dates de l'élection complémentaire au Conseil d'État sont connues. Le gouvernement les a communiquées jeudi. Pour rappel, il s'agira de remplacer le ministre socialiste Pierre-Yves Maillard, qui a démissionné après avoir été élu à la présidence de l'Union syndicale suisse, le 1er décembre dernier. Il quittera le Château Saint-Maire le 3 mai.

Le premier tour de l'élection aura lieu le dimanche 17 mars prochain et l'éventuel second tour est agendé au 7 avril. Le délai pour déposer sa candidature échoit le lundi 28 janvier à midi. Il paraît hautement improbable que l'élection soit tacite, puisque plusieurs candidats ont déjà fait part de leur ambition.

La conseillère nationale socialiste Rebecca Ruiz, le député de SolidaritéS Jean-Michel Dolivo et la vice-présidente du POP vaudois Anaïs Timofte sont en lice, les deux derniers ayant déjà reçu l'investiture de leur formation. De l'autre côté de l'échiquier politique, le député UDC Philippe Jobin s'est mis à disposition de son parti. Les différentes composantes de la droite et du centre n'ont toutefois pas encore arrêté leur stratégie. Pour le camp bourgeois, l'élection complémentaire est une nouvelle occasion de reprendre la majorité au Conseil d'État, perdue en 2012.

Par ailleurs, le Conseil d'État a fixé au lundi 12 août 2019 le délai de candidature pour les élections fédérales du 20 octobre 2019. (24 heures)

Créé: 13.12.2018, 13h31

Articles en relation

Philippe Jobin se voit bien en sauveur de la droite

Politique Le départ de Pierre-Yves Maillard aiguise l’appétit de l’UDC Philippe Jobin. Un fervent admirateur de Jean-Claude Mermoud. Plus...

Le POP entre en lice avec une étudiante de 27 ans

Conseil d'Etat Alors qu’un seul siège est en jeu dans la succession de Pierre-Yves Maillard, la gauche radicale fissurée lance deux candidats dans la course. Plus...

Ruiz, la favorite, entre dans la course au Conseil d'Etat vaudois

Politique La conseillère nationale est la candidate de la section lausannoise pour succéder à Pierre-Yves Maillard au Conseil d’État. Plus...

Dolivo repart au combat pour le Conseil d’État

Politique Ensemble à Gauche lance sa campagne pour le siège que laissera Pierre-Yves Maillard. Une «lutte» qui se fait sans l’allié POP. Plus...

La voie est libre pour une candidature de Rebecca Ruiz

Conseil d'Etat La conseillère nationale est la seule socialiste à briguer, pour l'heure, le siège de Pierre-Yves Maillard. Stéphane Montangero renonce à se présenter. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.