Un appel aux touristes pour nettoyer la planète

EcologieDeux Lausannois lancent un concept de ramassage des déchets. L’idée est d’additionner des gestes partout dans le monde.

Nicolas Gluzman et Elisabeth Tricot appellent à poster des photos de soi avec le hashtag #SummerCleanUpChallenge.

Nicolas Gluzman et Elisabeth Tricot appellent à poster des photos de soi avec le hashtag #SummerCleanUpChallenge. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Peut-on laisser la planète se transformer lentement en dépotoir? Non! clament Elisabeth Tricot et Nicolas Gluzman. Ces deux Lausannois ont décidé qu’il est temps de passer à l’action. Le couple a été choqué l’an dernier en voyant un site touristique de Malaisie jonché de pneus et de détritus. Plus loin, dans le parc naturel de Penang, ils ont vu des singes jouer avec des bouteilles en plastique. «Il y a eu comme un déclic, nous avons pris des sacs et avons ramassé des déchets que nous avons ensuite remis aux responsables du parc, explique Elisabeth Tricot. Ils étaient très reconnaissants de ce que nous faisions.»

A son retour, le couple planche sur un concept qu’il appelle My Green Trip («Mon voyage propre»). «L’idée, c’est que tout le monde peut faire un geste, que ce soit à Ouchy, dans les Alpes ou dans l’océan Pacifique. Et tous ces gestes additionnés feront une réelle différence au bout du compte», explique Elisabeth Tricot avec son accent chantant du Sud. Très sensible aux enjeux environnementaux, cette native de Toulouse dirige actuellement le festival Salamandre.

Diminuer son «empreinte carbone»

My Green Trip invite depuis quelques jours les participants au projet à se prendre en photo dans l’action, puis à poster l’image sur les réseaux sociaux. Cet été, le hashtag dédié est #SummerClean­UpChallenge. «L’idée est que les photos soient fun ou drôles, parce que le mouvement se veut 100% positif.» Pas question de dénoncer des pollueurs ou des responsables qui ne feraient pas leur travail: ce n’est pas l’esprit du mouvement. «Cela ne sert à rien de communiquer sur ce qui ne va pas, mieux vaut se concentrer sur ce que chacun peut faire à son échelle.» Pour les touristes voyageant à l’autre bout de planète, cette méthode semble être un bon moyen de faire diminuer un peu son «empreinte carbone».

A terme, le couple imagine pouvoir développer le concept de manière à financer des projets de nettoyage ou de déchetteries dans des pays où il n’existe pas encore d’initiatives locales. My Green Trip a été sélectionné dans une liste «100 projets pour le climat», en marge de la Conférence COP21 à Paris. (24 heures)

Créé: 24.07.2016, 17h20

Articles en relation

Inspiré par le film «Demain», des citoyens veulent faire bouger Rolle

Mouvement Une association fondée par un groupe de quinquas dynamiques veut devenir une force de propositions et d’actions citoyennes. Plus...

A l'EMS de la Rozavère, le chef Xavier Bats nous montre l'art de la cuisine écolo

Des gestes pour la planète 3/5 Inspiré par le film «Demain», à voir dans les salles du canton, 24 heures se penche sur les initiatives en route tout près de chez nous. Aujourd'hui, l'alimentation. Plus...

Jardiner pour son bien et pour celui de ses enfants

4/5 Des gestes pour la planète Face aux défis écologiques, économiques ou sociaux, que faire pour s’inventer un autre futur? Dans le sillage du film «Demain», «24heures» se penche sur des initiatives proches. Plus...

L’état de santé des rivières suisses est inquiétant

Environnement L’Office fédéral de l’environnement tire la sonnette d’alarme. Près d’un tiers des cours d’eau est pollué. Plus...

A Morges, on jette ses déchets à la Michael Jordan

Environnement Afin d'inciter les jeunes à mettre les ordures dans les containers, la voirie les a affublés de paniers de basket. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...