Un père du Human Brain Project n'est plus

DisparitionKarlheinz Meier est décédé à l'âge de 63 ans

Le physicien allemand a enseigné à l'EPFL de 2011 à 2015.

Le physicien allemand a enseigné à l'EPFL de 2011 à 2015.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le physicien allemand Karlheinz Meier est décédé, mercredi, à l’âge de 63 ans après une longue maladie. Avec Richard Frackowiak, ancien du CHUV, et le neuroscientifique de l’EPFL Henry Markram, le professeur de physique expérimentale de l’Université de Heidelberg faisait partie du triumvirat qui pilotait le Human Brain Project (HBP) à ses débuts. Après le remaniement de la gouvernance du projet, le scientifique était nommé directeur de l’ingénierie neuromorphique du vaste programme. Il y a quelques jours, Karlheinz Meier avait participé au sommet annuel du Human Brain Project à Maastricht.

«Nous sommes évidemment très affectés par le décès de Karlheinz Meier. Physicien de formation, il s’est tourné tardivement, avec passion, vers les neurosciences. Karlheinz Meier a su développer pour ce projet, dont il est l’un des initiateurs et un ambassadeur à travers le monde, une vision et des contributions importantes. C'était aussi un ami de l'EPFL, dont il a été un professeur durant quatre ans (de 2011 à 2015), partageant ses connaissances avec les étudiants de l’EPFL, par qui il était très apprécié, réagit Andreas Mortensen, vice-président de l'EPFL et directeur général du Human Brain Project

Sa personnalité enthousiaste et son implication sans faille, malgré la maladie dont il était atteint, vont nous manquer. Son départ laisse bien évidemment un vide au sein de HBP. Nous allons, dans les prochaines semaines, travailler pour voir de quelle manière repourvoir les différents postes et fonctions qu’occupaient Karlheinz Meier.» (24 heures)

Créé: 27.10.2018, 09h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.