[VIDEO] Climat: le changement, ça commence déjà par une soupe

Grève mondiale pour le climatQuatre jeunes Lausannois expliquent l'urgence d'agir pour le climat, en récupérant des invendus de supermarchés pour lutter contre le gaspillage. Rencontre.

Ils ont décidé de préparer une soupe d'invendus qu'ils serviront en marge de la grève mondiale pour le climat à Lausanne afin de sensibiliser les gens à l'urgence climatique.
Vidéo: Fabien Grenon

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce vendredi matin dès 10h30, ils ont été plusieurs milliers de jeunes à descendre dans les rues de Lausanne à l'occasion de la nouvelle journée de grève pour le climat. Une mobilisation qui s'est voulu, cette fois-ci, mondiale. D'autres rassemblements et marches ont en effet été prévus aux quatre coins du monde.

Inventer de nouveaux slogans, imaginer le design des affiches, distribuer les flyers, préparer les discours: parmi les jeunes grévistes qui sont descendus dans les rues de la capitale vaudoise ce vendredi, plusieurs ont fait le choix de s'engager plus que les autres. C'est le cas par exemple de Loris, Albertine, Sleny et Gary, tous trois membre du Collectif Grève pour le climat. Ils ont fait de cette cause leur combat.

Une soupe d'invendus

Jeudi soir en fin de journée, après avoir distribué les derniers flyers à la sortie du métro au Flon, ils sont partis faire le tour des supermarchés pour trouver des invendus. Direction ensuite les cuisines de la Maison de Quartier Sous-Gare pour concocter une soupe qu'ils serviront à l'issue de la manifestation. Il s'agit avant tout d'une démarche symbolique leur permettant de sensibiliser les gens au gaspillage de nourriture. Certes les légumes invendus récupérés dans les supermarchés ne sont souvent pas de saison. Mais peu importe: «Il s'agit d'invendus qui, de toute façon, auraient terminé à la poubelle. Autant en faire quelque chose pour faire prendre conscience aux gens que les grandes surfaces gaspillent beaucoup d'aliments encore comestibles», se justifie Sleny. «Dans l'écologie, il n'y a pas de petite ou de grande initiative. On peut s'impliquer à tous les niveaux», ajoute Albertine.

Quoi qu'il en soit, leur soupe a eu du succès. «Moi j'adore la démarche d'aller chercher les invendus dans les supermarchés, c'est quelque chose que je fais parfois à titre personnel», témoigne l'une des manifestantes entre deux bouchées de soupe.

(24 heures)

Créé: 15.03.2019, 09h02

Loris Socchi

«Le changement c'est maintenant. On n'a pas le choix»

Albertine Grbic

«Dans l'écologie, il n'y a pas de petite ou de grande initiative. On peut s'impliquer à tous les niveaux»

Gary Domeniconi

«On n'a fait le tour des supermarchés pour trouver des invendus et en faire une soupe que l'on servira à l'issue de la manifestation. Le message derrière cette initiative est qu'il y a trop de gaspillage alimentaire»

Sleny Martinez

«Nos revendications au travers de notre engagement sont que nous puissions avoir un futur décent. Tout simplement»

Nos vidéos sur le sujet

1. 8000 élèves vaudois en grève pour le climat (18.01.2019)



2. Les jeunes hissent la lutte pour le climat au château (22.01.2019)



3. Ces grands-parents qui luttent pour le climat aux côtés des jeunes (2.2.2019)

Articles en relation

«Ne rendez jamais les armes dans la lutte pour le climat»

Grève mondiale des jeunes Greta Thunberg a lancé un élan mondial pour la planète qui culmine ce vendredi. La Suédoise lance un appel aux indécis. Plus...

La Greta belge cultive son franc-parler pour le climat

Grève pour le climat À 17 ans, Youna Marette est l’un des visages du mouvement des jeunes en Belgique. Portrait d’une femme déterminée. Plus...

Ces jeunes qui passent de la parole aux actes

Grève pour le climat En marge de la grève pour le climat, beaucoup d’initiatives concrètes ont été lancées par les étudiants et élèves pour préserver l’environnement. Plus...

Le canton soupçonné d’inciter à «courber l’école»

Grève du climat La manifestation de vendredi en faveur du climat devrait mobiliser beaucoup de jeunes. Avec l’aide de l’État? Des parents s’interrogent. Plus...

Les étudiants et la rue, une histoire d’un demi-siècle

Manifs Retour sur quelques mouvements vaudois mémorables, à trois jours d’une nouvelle manif pour le climat. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 21 mars 2019.
(Image: Bénédicte ) Plus...