[VIDÉO] Des SDF passeront l’hiver dans l’ancien Guesthouse

LausanneLa Ville accueillera 60 sans-abri à l’Étape, dans le quartier sous-gare, dès novembre. Fini le Bunker de la Vallée de la Jeunesse.

Les chambres comportent chacune quatre couchages. Les sanitaires sont sur le palier.
Vidéo: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’abri de la protection civile situé à la Vallée de la Jeunesse, tristement surnommé le Bunker, a donc fait son temps. Il ne devrait reprendre du service que très exceptionnellement, au cas où le plan grand froid devait être activé. Pour remplacer ses 50 places, la Ville ouvre l’Étape aux SDF dès le 1er novembre prochain, à savoir l’ancien LausanneGuesthouse, transformé en hébergement d’urgence tout l’hiver, et cela jusqu’à ce que le bâtiment ne soit démoli dans le cadre du projet Léman 2030 des CFF. «Notre volonté, c’est que personne ne doive plus dormir sous terre, sans lumière et en respirant de l’air conditionné», annonce Oscar Tosato, le municipal de la Cohésion sociale.

Cliquez sur l'infographie pour l'agrandir

L’Étape propose 60 places aux sans-abri, réparties sur trois étages: le premier pour les femmes, les enfants et les familles, les deuxième et troisième pour les hommes seuls. Les chambres sont composées de deux lits à étage récupérés de l’ancienne Auberge de Jeunesse. Il n’y a pas de télévision. Pas de connexion à Internet. Certaines chambres disposent d’un petit balcon. Les douches et les sanitaires sont sur le palier, tout comme des casiers pour y fermer à clé ses quelques affaires. Trois veilleurs assurent la sécurité des lieux en permanence.

Le bâtiment et ses extérieurs sont placés sous la surveillance de Protectas, notamment son jardin, afin d’éviter que des migrants y installent un campement. Au rez-de-chaussée se trouvent l’accueil, la cuisine et la salle où se prennent les repas du soir et les petits-déjeuners. L’Étape ouvre ses portes de 21 h à 8 h tous les jours. À noter que les animaux des SDF y seront les bienvenus.

On trouve encore des logements temporaires à l’Étape: cinq chambres louées 700 francs par mois et trois appartements de 3,5 pièces à 1300 francs. «Ces logements sont destinés à des personnes qui se font expulser, qui se retrouvent à la rue suite à des difficultés conjugales ou autres. C’est mieux que de les placer à l’hôtel», explique Oscar Tosato.

Un total de 117 places l’hiver

Le budget de fonctionnement de l’Étape ne dépasse que de peu celui du Bunker de la Vallée de la Jeunesse: 527 000 francs contre 500 000 francs, notamment pour des coûts liés aux nettoyages. Une somme assurée à 83% par le Canton, à travers la facture sociale. Dès 2019, elle sera entièrement financée par le Canton. Entre la Marmotte, le Sleep In et désormais l’Étape, Lausanne offre 117 places d’hébergement d’urgence de novembre à avril, et 57 de mai à octobre. Une nuit coûte 5 francs à son bénéficiaire. (24 heures)

Créé: 18.10.2018, 16h10

Articles en relation

Un groupe lausannois rachète le Guesthouse

Tourisme À peine rouverte dans son nouvel écrin, l’auberge en mode «backpacker» a été vendue aux Hotels by Fassbind. Plus...

La guesthouse devient abri temporaire pour les SDF

Lausanne L’abri PCi de la Vallée de la Jeunesse, fermera vendredi. Cet hiver, il sera déplacé sous-gare. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...