Vaud dépensera plus pour le social que pour la formation

FinancesL'Etat dépensera 9,3 milliards de francs l'an prochain. Le budget présenté ce jeudi matin est le dernier avant les élections cantonales et servira de base pour le bilan des grands partis.

A la tête des Finances vaudoises, le conseiller d'Etat libéral-radical Pascal Broulis prévoit un résultat d'environ 80'000 francs l'an prochain.

A la tête des Finances vaudoises, le conseiller d'Etat libéral-radical Pascal Broulis prévoit un résultat d'environ 80'000 francs l'an prochain. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur 100 francs que devrait dépenser l’Etat en 2017, 28,75 francs seront consacrés à la prévoyance sociale. L’enseignement et la formation arriveront en deuxième place avec 28,70 francs. Ce résultat est symbolique, car il inverse la tendance observée jusqu’ici. Désormais, le social coûtera plus cher que les écoles.

C’est l’un des éléments qui ressortent du budget 2017 de l’Etat de Vaud, présenté ce jeudi matin par le conseiller d’Etat libéral-radical Pascal Broulis, à la tête du Département des Finances. Il prévoit des dépenses de 9,3 milliards de francs, en hausse de 1,9% par rapport aux prévisions pour l’année 2016. A côté, les recettes devraient atteindre 9,3 milliards également, avec un résultat de 80'000 francs environ.

Le dernier avant les élections

La droite ne manquera pas de pointer du doigt la première place obtenue par les dépenses sociales. Car ce budget est en fait le dernier avant la fin de la législature et, donc, des élections cantonales de l’an prochain. Nul doute que les deux principaux partis du gouvernement s'appuieront sur ces projections pour vanter le bilan de leurs propres ministres.

Le parti socialiste pourra mettre en avant trois points principaux. D’abord, la prévoyance sociale – entre les mains de Pierre-Yves Maillard – fonctionne à plein, avec une augmentation des dépenses de 113 millions. Dont notamment 44 millions pour le revenu d’insertion, les mesures d’insertion et les frais de délivrance, ainsi que 31 millions pour les subsides à l’assurance-maladie.

Deuxième point: l’école d’Anne-Catherine Lyon – même si son parti pourrait lui refuser le droit de se représenter l’an prochain – représente le deuxième poste au budget.

Troisième point positif pour le PS: l’école se taille la part du lion dans l’augmentation du nombre d’employés. Sur 386 nouveaux équivalents temps-plein dans l’ensemble de l’administration publique, les domaines de l'enseignement et de la formation en touchent plus de 270. Sans compter que l’Etat mettra en place une 33e période de cours pour les élèves du secondaire I, une promesse depuis plusieurs années.

Charges en hausse de 1,9%

Du côté du Parti libéral-radical (PLR), ce sera la gestion du grand argentier Pascal Broulis qui sera mise en avant. Le budget est positif pour la onzième année consécutive, ce qu’impose la Constitution cantonale.

Et si les charges globales augmentent sans cesse, elles sont maîtrisées pour l’an prochain avec une augmentation de moins de 2%, comme l’avait promis le gouvernement l’an dernier. Le PLR arguera que cela est dû entre autres à Pascal Broulis. Son département permet notamment «d’atténuer les augmentations dans les missions de base de l’Etat», selon la formule publiée ce matin.

Comment? Le département des Finances enregistre plusieurs diminutions de dépenses: réduction de la péréquation intercantonale (-31 millions), réduction des pertes sur les créances effectives (-10 millions), réduction des intérêts passifs (-4 millions) et réduction de la charge financière de la recapitalisation de la Caisse de pension de l’Etat de Vaud (CPEV) (-4 millions). (24 heures)

Créé: 22.09.2016, 10h29

Articles en relation

Les ministres vaudois font passer leur budget 2016 dans un fauteuil

Grand Conseil Seule La Gauche a tenté en vain de s’opposer au projet du Conseil d’Etat. Certains autres députés ont élevé la voix pour la forme. Plus...

Finances cantonales: la remontée de la dette se confirme

Finances Les créances de l’Etat doubleront pour atteindre 1,3 milliard. Le budget 2016 prévoit des dépenses de 9,2 milliards. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le géant de l'or noir basé à Genève se fournit auprès d'une entreprise dont les droits de forage ont été obtenus par un homme, aujourd'hui sous enquête pour corruption.
(Image: Bénédicte) Plus...