Vincent Kucholl explore les archives de la Feuille

Les 250 ans de 24heuresArtiste invité, le chroniqueur commentera en direct des avis publiés entre 1760 et 1820.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Que reste-t-il de ces beaux jours, Une photo, vieille photo, de ma jeunesse». C’est sur le thème musical de Charles Trenet que Vincent Kucholl commentera en direct, les 21 et 22 septembre, des extraits d’archives tirés de la Feuille d’avis de Lausanne, ancêtre de 24 heures.

Le chroniqueur de Couleur3 a déniché, dans les grimoires de la Bibliothèque cantonale, des faits divers et petites annonces qu’il mettra en lien avec l’actualité. «On tombe sur des choses étonnantes. J’ai trouvé par exemple une annonce sur l’insécurité dans les rues de Lausanne. La Municipalité y rappelle qu’il est interdit de tirer en l’air avec son pistolet, sous peine d’une amende de trois francs.»

Toute en clins d’œil, la ballade historique de Vincent Kucholl sera condensée entre 1760 et 1820. Le comédien présentera ainsi huit extraits. Les scans des articles seront projetés sur l’immense façade du Mur du Son.

Pas de caricature à la 120 secondes pour ces quelques minutes de Vincent Kucholl. «Cela ne ressemble pas à ce que je fais d’habitude, car ce n’est pas un spectacle d’humour. D’ailleurs ce n’est pas évident d’être soi-même et non pas un personnage.»

Dans les jardins de Beaulieu, jeudi, le Lausannois a tout de même bluffé les ouvriers attelés au montage des installations. Incarnant l’assistant québécois du metteur en scène du Mur du son, Vincent Kucholl s’est déchaîné sous l’œil de notre caméra.

(24 heures)

Créé: 14.09.2012, 08h46

Dossiers

Articles en relation

«Je veux faire un show qui plaise au plus grand nombre»

Mur du Son Concepteur et metteur en scène du Mur du Son, le Québécois Olivier Dufour revient sur l’origine du spectacle et explique ce qu’il a de particulier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...