Yvorne relance ses Caves ouvertes à l’enseigne de la Fête desVignerons

VinFondu il y a 10 ans dans les Caves ouvertes vaudoises, l’événement renaît. Pour boire à l’œil, il faudra revêtir son vieil habit de la Fête.

Les vignerons d’Yvorne donnent l’exemple: ils incitent les intéressés à revêtir leur costume de la célébration de 1977 ou de 1999, voire plus ancien, pour venir à la première édition de leurs Caves ouvertes (de g. à d.): Philippe Deladoey, Daniel Dufaux Jean-François Franceschini, Sylvia et Éric Minod.

Les vignerons d’Yvorne donnent l’exemple: ils incitent les intéressés à revêtir leur costume de la célébration de 1977 ou de 1999, voire plus ancien, pour venir à la première édition de leurs Caves ouvertes (de g. à d.): Philippe Deladoey, Daniel Dufaux Jean-François Franceschini, Sylvia et Éric Minod. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce n’est pas demain la veille que les vignerons d’Yvorne mettront de l’eau dans leur vin. Et ces derniers goûtent peu à l’effet de dilution des visiteurs provoqué par la création des Caves ouvertes vaudoises en 2009 en remplacement des événements similaires mis sur pied jusqu’alors par les appellations elles-mêmes. La Société coopérative de promotion des vins d’Yvorne (PROVY) vient donc de décider de relancer cet automne dans le village sa propre manifestation. «Si d’autres appellations ont gagné des visiteurs, nous en avons perdu, explique Daniel Dufaux, président. Lors de cet événement cantonal, l’on ne peut en outre pas être à la fois à Féchy ou ailleurs et à Yvorne. Cet effet de dilution était d’ailleurs attendu.»

Les Caves ouvertes d’Yvorne avaient été abandonnées, car elles étaient organisées le week-end de Pentecôte, jours désormais pris par les Caves ouvertes vaudoises. Confrontée au même problème, l’appellation Chardonne a, elle, déplacé depuis 2009 son traditionnel Marché des vins qui fêtera l’an prochain ses 40 ans. Et d’autres appellations se sont déjà engouffrées dans la brèche à l’exemple de la Route gourmande d’Ollon ou d’Épesses en Fête.

Vive Les Automnales!

Du côté de l’Office des vins vaudois (OVV), on ne s’offusque pas de cette renaissance. Bien au contraire, à entendre Benjamin Gehrig, directeur: «Je ne vois pas de concurrence dans cette belle initiative de l’appellation Yvorne. La multiplication des manifestations est plutôt bénéfique, à nos yeux. J’espère toutefois que celle-ci trouvera son public. Il lui faudra peut-être quelques éditions, mais elle profitera à tous les vignerons. À l’exemple des Caves ouvertes vaudoises qui connaissent un franc succès. Cet événement très attendu, bénéficiant d’un budget de 300'000 francs, est celui qui nous occupe le plus.»

Pour mettre ses Caves ouvertes – désormais dénommées «Les Automnales» – sur orbite, la Société coopérative de promotion des vins d’Yvorne a placé sa première édition sous le thème de la Fête des Vignerons de Vevey. Toutes les personnes portant leur costume des célébrations de 1977 et de 1999, voire plus ancien, se verront offrir leur verre et son contenu.

Un vignoble de 160 hectares, comptant une kyrielle de vins prestigieux, a-t-il autant besoin de cette action de promotion supplémentaire, d’ailleurs déjà réclamée depuis plusieurs années par les vignerons vuargnérans? «La promotion collective des vins d’Yvorne, qui compte beaucoup de propriétaires-encaveurs, est difficile», répond Philippe Deladoey (Domaine de l’Ovaille). «C’est une lutte continuelle», ajoute Éric Minod (Domaine Dillet). «De ce point de vue, les Caves ouvertes vaudoises jouent leur rôle avec une promotion globale et un coût réduit, concède Jean-François Franceschini, vigneron pour la Commune. Vu qu’elles attirent moins de monde chez nous, nous avons même plus de temps pour donner des explications aux visiteurs.»

«Mais on peut faire encore mieux en matière de promotion, glisse Daniel Dufaux. À mon sens, il y a vraiment la place pour ces deux événements.»

Ce qui n’empêchera pas la Société coopérative de promotion des vins d’Yvorne de poursuivre ses autres opérations de promotions, notamment auprès de la clientèle alémanique. Il s’agit de la Balade gourmande organisée à Soleure et du Ressat d’Yvorne (balade gourmande dans les vignes) en octobre. Quant au Caveau de la société, il reste ouvert du jeudi au dimanche.


Les Automnales d’Yvorne, samedi 15 septembre de 10 h à 18 h. Bus navette gratuit à la gare d’Aigle, départ toutes les 30 minutes. Parking le long du boulevard. Informations concernant l’hébergement auprès de l’Office du tourisme: 024.466.30.00 www.yvorne-provy.ch (24 heures)

Créé: 21.08.2018, 07h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.