Un accord sur le parascolaire après dix ans de tensions

Accueil parascolaireL’aboutissement des négociations sur l’accueil parascolaire entre les communes, les syndicats et les parents marque l’épilogue d’une saga d’une dizaine d’années

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce jeudi les communes et le «Collectif parascolaire» ont annoncé avoir trouvé un accord sur les normes des structures d'accueil pour les écoliers de 4 à 12 ans. En gros: la taille de certains groupes d’enfants augmentera (de la 5P à la 8P), mais la proportion de professionnelles dans les équipes éducatives grimpera également.

Cet accord a été trouvé après quatre mois de négociations, mais surtout après dix ans de tensions. Retour sur l’historique de cette décision.

Mars 2009

Les partis libéral et radical lancent leur initiative populaire «Pour une école à journée continue», afin de développer l’offre dans l’accueil parascolaire et faire en sorte que les communes s’organisent comme elles le souhaitent, faisant partie des principaux bailleurs de fonds de l’accueil parascolaire.

Avril 2009

Le parti socialiste, convaincu par l’initiative de la droite, dépose le même texte au Grand Conseil. Le parlement l’accepte par 99 voix contre 11, avec 16 abstentions. La droite doit donc arrêter de récolter des signatures.

Septembre 2009

Les Vaudois acceptent à 71% de modifier la Constitution cantonale en y introduisant le principe de l’«école à journée continue».

Octobre 2015

Après des années de discussions entre l’Etat et les communes, le Conseil d’Etat met en consultation son avant-projet de modification de loi sur l’accueil de jour (LAJE), qui confirme que ce seront les communes qui décideront les normes de l’accueil parascolaire.

Mars 2016

Le projet, après consultation, propose des horaires minimaux différenciés selon les âges des écoliers et laisse aux communes le choix de décider si elles veulent proposer ou non une offre le mercredi après-midi pour les plus grands.

Novembre 2016 à janvier 2017

Les travaux du Grand Conseil durent plus de deux mois et la loi est acceptée par 99 voix contre 4, avec 34 abstentions. La version finale de la loi diffère peu du projet du Conseil d’Etat et la droite reste critique.

Janvier 2018

L’Etat et les communes annoncent la création de l’Etablissement intercommunal pour l’accueil parascolaire (EIAP), composé de 10 municipaux, qui édictera les normes de l’accueil parascolaire.

Mai 2018

L’EIAP publie son projet de «cadre de référence» de l’accueil parascolaire, qui provoque une levée de boucliers de la part des syndicats, des associations, des parents, des partis de gauche et de plusieurs grandes villes. Ce cadre doit rentrer en vigueur en août.

Septembre 2018

L’EIAP modifie son projet, mais pas suffisamment selon ses opposants, et repousse son entrée en vigueur.

13 novembre 2018

Educatrices et éducateurs organisent une journée de mobilisation. De nombreuses structures d’accueil sont en grève, notamment à Lausanne. Une manifestation réunit 8000 personnes à Lausanne.

3 décembre 2018

Deuxième journée de mobilisation des professionnelles, avec des actions ponctuelles dans différentes structures et une manifestation plus réduite, devant les locaux de l'Union des communes vaudoises (UCV). L’EIAP annonce que des discussions auront lieu.

28 mars 2019

Après quatre mois de négociations, un nouveau cadre de référence est publié par l’EIAP, les syndicats, les parents et d’autres organisations. Il doit rentrer en vigueur le 1er août.

Créé: 28.03.2019, 16h57

Articles en relation

«Le coût va augmenter légèrement, mais c'est jouable»

Accueil parascolaire La «primauté» aux professionnelles pourrait engendrer une hausse de la facture pour les communes. Mais celles-ci ne s'inquiètent pas Plus...

Syndicats et parents satisfaits pour l'avenir du parascolaire

Social Opposé au premier projet des communes, le Collectif parascolaire se réjouit de voir la proportion d’éducatrices professionnelles grimper. Plus...

Les communes lâchent du lest face aux éducatrices

Accueil parascolaire Depuis la grève de la fin de l’année, les négociations ont duré quatre mois. Les revendications des syndicats et des parents ont été en grande partie entendues. Plus...

«Il y a un gros malentendu sur les futures normes du parascolaire»

Accueil de l'enfance Après leur grève en novembre, les éducatrices de l’enfance se sont mobilisées lundi. Les communes ont joué l’apaisement. Plus...

[VIDÉO] Les parents solidaires de la grève des éducatrices

Social Quelque 8'000 manifestants ont défilé mardi à Lausanne. Entre un tiers et la moitié des parents lausannois ont suivi les demandes du personnel en cherchant d’autres solutions de garde. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.