Moins d’achats de Noël malgré une bonne affluence

CommercesLe multimédia, les jeux de découverte et les BD ont trouvé leur place sous le sapin. Les ventes sont toutefois un peu décevantes.

Les conditions météorologiques de fin décembre, dignes d’un livre de contes de fées, ont donné envie au public de déambuler dans les rues.

Les conditions météorologiques de fin décembre, dignes d’un livre de contes de fées, ont donné envie au public de déambuler dans les rues. Image: GERALD BOSSHARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les conditions météorologiques de fin décembre, dignes d’un livre de contes de fées, ont donné envie au public de déambuler dans les rues, histoire de vivre l’Avent entre flocons et vin chaud. La fréquentation des commerces a été bonne, mais les ventes n’ont pas suivi. «Le marché est crispé depuis début 2017 et Noël n’a pas fait exception. Les gens étaient pourtant présents dans nos trois magasins, mais le bilan n’est pas excellent», explique Vivian Gasser, propriétaire de l’enseigne lausannoise Particules en Suspension. Le commerçant note également une coupe importante dans les budgets alloués aux cadeaux d’entreprise. Et de poursuivre: «Ce qui m’a particulièrement surpris cette année, c’est la baisse des ventes de produits locaux. La mode est pourtant à une consommation responsable, mais en définitive le client réfléchit avec son porte-monnaie et n’est pas forcément disposé à payer 10% de plus pour une bière artisanale faite au coin de la rue.»

Dans le domaine plus traditionnel des jouets, les magasins ne sont pas unanimes à l’heure de dresser le bilan d’après-Fêtes. Si Davidson ne voit pas de grande différence sur les chiffres d’affaires des derniers Noël, l’enseigne Franz Carl Weber affirme que Noël 2017 a été une cuvée moins bonne que 2016. Et dans l’ensemble, «les ventes déclinent chaque année. La faute à la concurrence faite par Internet.»

BD et multimédia

Du côté des grandes enseignes, le bilan est aussi différent d’un commerce à l’autre. «La semaine précédant Noël, toujours très importante pour le commerce de détail, a été meilleure en 2017 qu’en 2016», explique Alexandre Barras, porte-parole de Manor. De son côté, Globus déplore de mauvaises ventes en octobre qui n’ont pas pu être compensées par celles, bien meilleures, des deux derniers mois de l’année.

La Fnac ne tient pas à faire de comparaison entre 2016 et 2017, elle note cependant que le secteur du drone n’a pas eu le succès rencontré par le passé. En revanche, le multimédia a cartonné grâce aux nouveaux iPhone ou encore au Samsung Note 8. Dans un tout autre domaine, le magasin de la place Pépinet Nature & Découvertes a constaté un bel engouement pour les kits de «do-it-yourself», tel que le coffret du parfait petit brasseur. Anne Niederoest, directrice de la communication de Payot et de Nature & Découvertes, précise que les jeux et jouets d’expérience et de découverte du monde ont également eu la cote.

Les commerçants interrogés insistent toutefois sur la difficulté à faire une comparaison fidèle entre la période des Fêtes de 2016 et celle de 2017, le 24 tombant un dimanche ce dernier Noël. (24 heures)

Créé: 09.01.2018, 21h16

Ce qui a cartonné sous le sapin

Multimédia
La console Nintendo Switch, sortie au printemps 2017, a fait le bonheur des clients des magasins Fnac, qui l’ont vendue comme des petits pains. À la fois console portable façon Game Boy de nouvelle génération et plate-forme de jeux pour le salon, ce petit bijou technologique a dû faire plaisir à bien des enfants de 7 à 77 ans.

BD
Les librairies Payot ont remarqué un bel engouement au rayon BD grâce notamment aux nouveautés dans les collections Titeuf, Le Chat ou encore Astérix. Le rayon littérature a aussi attiré son public: «Les gens aiment toujours autant transmettre leurs coups de cœur», explique la directrice de la communication du groupe.

Jeux
Le magasin de jouets Davidson ne déplore aucune baisse de ses ventes en 2017. Il vend toujours très bien ses jeux de société, dont Unlock, un escape game. «C’est clairement notre best-seller de ce Noël, note Karine Hochard, cogérante. Les clients viennent ici chercher du conseil et en matière de jeux de société nous sommes très bien renseignés.»

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.