Passer au contenu principal

Adèle Thorens en tête, Olivier Français attend le retrait de l’UDC

Pour assurer une réélection au deuxième tour du Conseil des États, le sénateur PLR doit trouver près de 20'000 suffrages.

L’histoire se répète dans les grandes lignes pour Olivier Français: troisième il y a quatre ans au soir du premier tour de l’élection au Conseil des États, il termine aussi troisième ce dimanche soir. La grande gagnante, c’est la Verte Adèle Thorens, qui décroche la première place avec 39,9%, à peine plus de 400 voix devant la socialiste Ada Marra (39,7%). Olivier Français, lui, pointe à 29,2%.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.