Passer au contenu principal

L’alerte canicule ne change pas l’ordinaire des ouvriers de chantier

Avec les grandes chaleurs viennent les avertissements à la population, mais pas de mesures spéciales dans la construction.

La canicule n’arrête pas les travaux. Même par 34 degrés, les ouvriers posent le bitume, comme ici à Écublens.
La canicule n’arrête pas les travaux. Même par 34 degrés, les ouvriers posent le bitume, comme ici à Écublens.
FLORIAN CELLA

Mardi, 10 h du matin à l’avenue de la Gare à Lausanne. Le thermomètre affiche déjà plus de 30° C. Leonel Lopes et son équipe profitent des manœuvres d’un rouleau compresseur pour se mettre à l’ombre d’un mur. Répit de courte durée.

----------

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.