L'Alimentarium veut cartographier le dégoût

VeveyLe musée de l'alimentation à Vevey veut étudier les produits que le public n'apprécie pas et les réactions que les aliments peuvent provoquer.

L’Alimentarium de Vevey se lance dans un nouveau projet avec l'aide du public.

L’Alimentarium de Vevey se lance dans un nouveau projet avec l'aide du public. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Alimentarium de Vevey fait appel au public pour contribuer à sa prochaine exposition «The food we love to hate» en avril 2020. Le musée compte cartographier les aliments par ordre de dégoût et analyser leur dimension culturelle, sociale, historique et scientifique.

Coriandre, escargots, chou de Bruxelles, insectes: certains aliments divisent le monde en deux. L'Alimentarium veut étudier les produits que le public n'apprécie pas et les réactions que les aliments peuvent provoquer.

Son objectif: décortiquer les fonctionnements du dégoût en lien avec le rejet alimentaire et ses motivations, qu’elles soient physiologiques, éthiques, religieuses, esthétiques, écologiques.

Avec l'aide du public

Ce classement permettra également de mettre ces réactions en perspective avec les problématiques écologiques actuelles. «Jusqu’où serions-nous prêts à aller pour changer nos habitudes en choix alimentaires plus durables, pour le bien-être de notre environnement?» interroge le musée.

Le public est ainsi invité à communiquer sur ce qui le révulse avec le média qui lui convient. Textes, photos, dessins, enregistrements audio ou vidéo: toutes les contributions sont les bienvenues, pour autant que le contenu soit téléchargeable. Les soumissions sont ouvertes de décembre 2019 à juin 2020. L'exposition démarrera le 2 avril.

(ats/nxp)

Créé: 15.01.2020, 12h34

Articles en relation

Repenser le produit est au cœur des ateliers de l’Alimentarium

Cuisine Philippe Ligron privilégie l’humain à la technique dans ses cours de cuisine du week-end. Plus...

L'Alimentarium repart de plus belle

Vevey Depuis sa réouverture en juin dernier, le musée de l’alimentation de Vevey, plus porté sur les nouvelles technologies, a conquis son public. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...