Les amendes d’ordre ont fait le grand saut en 2014

VitesseLes radars ont rapporté 20,76 millions de francs à l'Etat de Vaud. C'est ce qui ressort du bilan annuel de sécurité routière, présenté lundi.

L'an dernier, les radars ont engendré 258?000 dénonciations, transformées en 225?180 amendes d’ordre.

L'an dernier, les radars ont engendré 258?000 dénonciations, transformées en 225?180 amendes d’ordre. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Les radars n’ont pas été inventés pour remplir les caisses de l’Etat! Il s’agit de prévention.» Le moins que l’on puisse dire, c’est que selon la volonté de la conseillère d’Etat Béatrice Métraux, les Vaudois ont été bien prévenus en 2014. Et plutôt deux fois qu’une: tous types confondus, les radars ont engendré 258 000 dénonciations, transformées en 225 180 amendes d’ordre.

Soit une hausse de près de 22% par rapport à 2013. Les montants encaissés se montent à 20,67 millions de francs, en augmentation de 800 000 francs. Dans les faits, ce sont 142,4 millions de véhicules qui ont été contrôlés par les radars de vitesse automatisés de la police cantonale, et un peu plus de 2 millions par les radars mobiles.

Le taux d’infraction pour les premiers est de 0,13% et pour les seconds de 3,3%. Sur les zones de chantiers autoroutiers, 480 permis ont été retirés.A Lausanne, le nombre des amendes d’ordre bondit aussi en 2014: + 18,8%. La police en a apposé 405 788 (contre 341 609 en 2013), dont 228 695 pour des fautes de stationnement.

Les policiers étaient-ils particulièrement zélés? «Non, mais nous avons six nouveaux assistants de police dans nos rangs», légitime le capitaine Michel Blanc, chef de la division Sécurité du trafic et Stationnement.

Contrôles de vitesse en hausse

En hausse encore, le nombre de contrôles de vitesse qui augmente de 3,4% pour tutoyer les 4000 cas. La raison? «Pour la première fois en 2014, nos trente-deux appareils qui contrôlent les feux et les vitesses étaient tous opérationnels aux carrefours stratégiques. A ces endroits, les accidents ont baissé de 70%», détaille le capitaine Blanc.

A noter que quinze chauffards ont été dénoncés sur l’année à Lausanne. Le plus rapide circulait sous le tunnel Chauderon à 141 km/h au lieu des 50 km/h réglementaires.

Créé: 09.03.2015, 17h31

Articles en relation

Toujours moins de morts sur les routes vaudoises

Trafic Les accidents de la circulation ont provoqué le décès de vingt personnes l'an dernier, soit une diminution de 44,4% par rapport à 2013. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.