Ancien président cantonal des Verts, Georges Kolb n'est plus

PolitiqueL’écologiste de Brenles est décédé mardi. Ses amis de parti décrivent un homme subtil au caractère bien trempé.

Ecologiste aux convictions très ancrées, Georges Kolb s'en est allé mardi.

Ecologiste aux convictions très ancrées, Georges Kolb s'en est allé mardi. Image: ALAIN ROUECHE/A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ancien député et bien connu dans sa région, Georges Kolb s’en est allé mardi, à l’âge de 75 ans. Responsable cantonal de l’Association Transport et Environnement (ATE), il a été député dès 1998 et chef de groupe jusqu’à son départ, en 2007. Cette année-là, il devient président des Verts vaudois, avant Yves Ferrari, puis Martial de Montmollin. Joint hier, le député Yves Ferrari évoque un homme «au caractère bien trempé, dans le bon sens du terme. Il avait des convictions et des valeurs très ancrées.»

Le conseiller national Christian van Singer décrit une «intelligence très fine»: «J’ai été son voisin pendant plusieurs années lorsque j’habitais à Chesalles-sur-Moudon; il avait beaucoup d’humour, c’était une personnalité subtile, quelqu’un avec qui on avait du plaisir à travailler.»

A Brenles, le municipal Gilbert Senn rapporte que Georges Kolb faisait partie des gens qui comptent au village. Ses convictions d’écologiste plutôt à gauche ne l’ont pas trop poussé au chœur mixte ou dans les abbayes. «Mais il a organisé beaucoup d’événements culturels.» Il participait au comité de pilotage en vue de la fusion: «C’était quelqu’un de très apprécié», conclut Gilbert Senn.

Créé: 16.07.2015, 20h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.