Passer au contenu principal

Les animaux du zoo peuvent s’occuper de leurs petits en paix

Sans visiteurs depuis mi-mars, les 200 pensionnaires sont tranquilles en cette période de naissances.

Ce jour-là, les tigres restent confinés: leur parc est réaménagé pour leur confort.
Ce jour-là, les tigres restent confinés: leur parc est réaménagé pour leur confort.
Florian Cella
Le maître des lieux, Roland Bulliard, a retroussé ses manches pour le réaménagement du parc aux tigres.
Le maître des lieux, Roland Bulliard, a retroussé ses manches pour le réaménagement du parc aux tigres.
Florian Cella
Le zoo est fermé jusqu'à nouvel avis, mais la vie continue... A bientôt, chers visiteurs!
Le zoo est fermé jusqu'à nouvel avis, mais la vie continue... A bientôt, chers visiteurs!
Florian Cella
1 / 15

«C’est un sentiment tout drôle, dont on n’a pas du tout l’habitude, surtout pendant les beaux jours.» Depuis le 15 mars, le directeur du Zoo de Servion, Roland Bulliard, arpente un domaine complètement déserté par les amoureux des animaux. «Par une belle journée de dimanche, il peut y avoir jusqu’à 2000 visiteurs. À l’année, c’est 150'000 personnes au total.»

Tout cela a été stoppé net, offrant des vacances inattendues aux quelque 200 pensionnaires de 60 espèces que compte le zoo. «Pour l’instant, il n’y a pas trop d’impact sur les animaux. Le choc aurait pu être plus brutal si la fermeture était intervenue au milieu de l’été, lorsqu’il y a beaucoup de monde.» Le printemps étant la période des naissances, Roland Bulliard voit le bon côté des choses. «Les animaux pourront s’occuper de leurs petits.»

Employés très occupés

Et pour s’occuper des pensionnaires, voire pour les occuper dans leur désœuvrement, les employés du zoo, eux, ne chôment pas. «La fermeture a des conséquences financières, c’est certain, comme sur toutes les entreprises, souffle Roland Bulliard, sans s’apitoyer pour autant. Le personnel du restaurant est au chômage partiel, mais nous avons une dizaine de gardiens, qui sont toujours en fonction.»

Pour que ces derniers ne soient pas les seuls à profiter encore de la beauté des animaux de Servion, nous vous proposons une petite visite en photos, en attendant la fin de cette drôle d’hibernation.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.