L’année sino-suisse donne des ailes à Lausanne 2020

TourismeLes représentants touristiques suisses et chinois ont dressé le bilan de l’année de coopération entre les deux pays.

Vice-président de la China National Tourism Administration, Du Jiang et Martin Nydegger, CEO de Suisse Tourisme (tous deux au premier plan) ont ratifié jeudi un protocole de coopération à Lausanne.

Vice-président de la China National Tourism Administration, Du Jiang et Martin Nydegger, CEO de Suisse Tourisme (tous deux au premier plan) ont ratifié jeudi un protocole de coopération à Lausanne. Image: PPR/Valentin Flauraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«On vient d’écrire la préface; maintenant on peut s’attaquer à la rédaction du livre!» Pour Ian Logan et le comité d’organisation des Jeux olympiques de la jeunesse Lausanne 2020 (JOJ), le travail pour draguer clients, athlètes et professionnels chinois en vue de la manifestation ne fait que commencer.

Le directeur général des JOJ insiste: 2017 aura été une année charnière. Proclamée «Année du tourisme sino-suisse» en janvier par les présidents chinois et suisse Xi Jinping et Doris Leuthard, elle a permis de planter les graines de nombreuses collaborations entre les deux pays.

Présent en septembre à la World Winter Sports Expo de Pékin, dont la Suisse était l’hôte d’honneur, Ian Logan était également invité à tirer un bilan de cette année de coopération, jeudi à Beaulieu. «Il y a une opportunité énorme à saisir pour Lausanne 2020 et pour toute la région. Les Jeux de Pékin constituent un immense appel d’air en Chine. Leur président veut amener 300 millions de ses compatriotes aux sports de neige d’ici 2022. L’enjeu pour nous est de profiter de l’image de Lausanne, capitale olympique, et de nos jeux pour attirer une part de cette clientèle. Pour lui faire découvrir d’autres paysages que le Cervin et la Jungfrau.»

Comme pour exaucer son vœu, Li Jinzao, président de la China National Tourism Administration, et Martin Nydegger, nouveau directeur de Suisse Tourisme, ont ratifié un protocole d’accord visant à approfondir la collaboration entre les deux pays dans le domaine du tourisme. «Avec l’essor de l’industrie du voyage en Chine, les Jeux olympiques d’hiver de la jeunesse à Lausanne en 2020, les Jeux olympiques d’hiver en 2022 à Pékin, l’intensification de l’échange des connaissances arrive à un moment crucial pour nos deux pays», commente Martin Nydegger. «Nous devons passer d’une économie touristique de masse à un tourisme de qualité, réagit son homologue chinois. Pour cela, nous avons beaucoup à apprendre de la Suisse, qui possède une longue tradition dans ce domaine.»

Athlètes, touristes et pros

Fin novembre, une délégation municipale leysenoude se rendait dans la province d’Hebei, où se dérouleront les Jeux de 2022. Au printemps, la station des Alpes vaudoises – qui accueillera les compétitions de freestyle des JOJ – signait avec cette région un protocole de collaboration dans les domaines de la formation, de l’éducation, du sport, mais aussi de la santé.

Pour Ian Logan, le rapprochement des deux manifestations doit effectivement se faire sur le plan sportif, mais pas uniquement: «Il faut que les jeunes athlètes chinois viennent se préparer pour les JOJ à Leysin, aux Diablerets, à Villars. Ils deviendront naturellement des ambassadeurs de la région et de ces Jeux dans leur pays. Mais nous devons aussi en profiter pour attirer des touristes. Je suis d’ailleurs en contact avec des tour-opérateurs chinois pour qu’ils créent des packages incluant les Jeux de Lausanne. Enfin, il faut également initier des échanges professionnels, par exemple dans le domaine de l’hébergement. Pourquoi ne pas inciter du personnel hôtelier à venir se former chez nous durant les JOJ, et inversement, envoyer du personnel suisse à Pékin par la suite?» (24 heures)

Créé: 08.12.2017, 17h05

Articles en relation

La Chine, ce marché qui fait saliver la Suisse

Tourisme La perspective des Jeux de Pékin de 2022 pousse les Chinois à se mettre au ski. Sur place, Suisse Tourisme travaille à capter cette nouvelle clientèle. Plus...

JO 2022: Pékin lance son opération séduction

Sports d'hiver Pékin tente de rallier 300 millions de Chinois aux sports d'hiver afin de favoriser la candidature du pays aux jeux Olympiques de 2022. Plus...

Ce que les Chinois attendent de la Suisse

Visite d'Etat Le président Xi Jinping sera dès dimanche dans notre pays. Sa visite le conduira aussi à l’ONU et au Comité international olympique. Avec quels objectifs? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.