Antispécistes condamnées pour leur action à Rolle

JusticeDeux membres d’une association animaliste s’opposent à l’ordonnance pénale du procureur.

Elisa Keller et une autre activiste de l'association 269 Libération Animale ont reçu une ordonnance pénale pour avoir emporté des cabris promis à l'abattage, à Rolle.

Elisa Keller et une autre activiste de l'association 269 Libération Animale ont reçu une ordonnance pénale pour avoir emporté des cabris promis à l'abattage, à Rolle. Image: Twitter/@269_LA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 27 mars, à l’aube, des membres de l’association 269 Libération Animale s’introduisaient dans l’abattoir de Rolle et repartaient avec 18 cabris afin «de les épargner de leur abattage». Une action pour laquelle Elisa Keller, porte-parole de l’association, ainsi qu’une autre activiste ont reçu récemment une ordonnance pénale, de la part du procureur Julien Aubry, pour «violation de domicile et appropriation illégitime».

Lundi, Elisa Keller annonçait déposer une opposition à cette ordonnance pénale. Cela au nom de «l’intérêt supérieur des êtres sensibles à être sauvés en cas de danger imminent». Elle annonce risquer 1800 francs de jours-amendes avec sursis, 4500 francs de dommages et intérêts et devra supporter 825 francs de procédure. L’activiste réclame l’acquittement et 3000 francs de réparation pour tort moral.

Créé: 18.06.2018, 17h27

Articles en relation

Plainte déposée contre le mouvement antispéciste

La Côte Les militants ont volé 18 cabris à l’abattoir de Rolle avant de manifester bruyamment à Aubonne mardi matin à l'aube. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...