La Fondation Apollo s’est repliée sur un seul étage

VeveyL’institution, qui aide les mal logés, a totalement renoncé au coworking instauré par son ex-président, Lionel Girardin.

La Fondation Apollo s'est installée en mai 2015 à la rue de Lausanne 17, dans des locaux trop grands pour elle. Depuis le 1er mars, elle n'accueille ses bénéficiaires qu'au 5e étage. Sur demande de l'autorité de surveillance des fondations, elle a dû renoncer à ses activités de coworking, qui étaient gérées par la société de Lionel Girardin, municipal veveysan actuellement suspendu de ses fonctions.

La Fondation Apollo s'est installée en mai 2015 à la rue de Lausanne 17, dans des locaux trop grands pour elle. Depuis le 1er mars, elle n'accueille ses bénéficiaires qu'au 5e étage. Sur demande de l'autorité de surveillance des fondations, elle a dû renoncer à ses activités de coworking, qui étaient gérées par la société de Lionel Girardin, municipal veveysan actuellement suspendu de ses fonctions. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Arriver dans des bureaux aussi luxueux lorsqu’on est dans le besoin, c’est gênant!» Plusieurs personnes avaient constaté que les locaux du siège de la Fondation Apollo, situés à la rue de Lausanne 17, à Vevey, étaient trop grands et trop clinquants. Depuis le 1er mars, l’institution d’intérêt public qui aide les mal-logés a pris acte: elle n’occupe à cette adresse plus deux mais un seul étage. Elle a ainsi renoncé à un peu moins de la moitié de ses plus de 500 m2. Apollo restera accessible pour ses bénéficiaires uniquement au 5e étage. La liaison interne qui existait précédemment avec le 4e étage a été supprimée. À ce niveau emménagera ces prochains jours un cabinet d’avocats sans aucun lien avec la fondation.

Pour rappel, Apollo s’est installée en mai 2015 à cette adresse, dans ces locaux trop grands. La fondation avait alors sous-loué une partie de l’espace pour des bureaux partagés (coworking). Cette tâche avait été prise en charge par la société du président d’alors, Lionel Girardin. Ce dernier est actuellement suspendu de ses fonctions de municipal à Vevey, car soupçonné de gestion déloyale d’intérêts publics dans le cadre de son activité à Apollo.

Nouvelle gouvernance

Trois principales raisons expliquent ce «repli» d’Apollo. Tout d’abord, deux demandes ont pesé lourd. D’une part, le Canton (le principal bailleur de fonds d’Apollo, pour 800'000 fr. d’aides en 2018) a demandé de réévaluer si la dotation en surface était en adéquation avec le travail à effectuer. L’autorité publique ne souhaitait pas que ses subventions couvrent un loyer plutôt que de venir en aide aux plus démunis, sous peine de retirer son subventionnement à Apollo. Par ailleurs, l’Autorité de surveillance des fondations a souhaité qu’Apollo renonce au coworking, une activité qui n’entrait pas dans ses buts statutaires.

Surtout, comme nous l’apprend notamment le Registre du commerce, un homme à la très solide expérience dans ce domaine, Christophe Equey, a été nommé depuis le mois d’août pour remettre de l’ordre dans la gestion d’Apollo, comme «commissaire désigné par l’Autorité de surveillance des fondations avec attributions de président». Un changement de gouvernance bienvenu, et appuyé par le départ «d’un commun accord» de l’ex-directrice, Rachèle Féret.

Contacté, Christophe Equey ne souhaite pas répondre à nos questions, pour «ne pas alimenter une polémique inutile et afin de retrouver une sérénité dans les activités de la fondation». (24 heures)

Créé: 08.04.2019, 21h34

Articles en relation

Un municipal veveysan au coeur d'un audit du Canton

Enquête Le socialiste Lionel Girardin préside la Fondation Apollo. Comme son épouse et son frère, il est aussi rémunéré par cette fondation au travers de sa société. Plus...

L'élu PS de Vevey a bénéficié de loyers moitié prix

Exclusif La société de Lionel Girardin bénéficiait de 70 m2 au centre pour environ 700 fr. par mois. La Fondation Apollo le suspend «à titre préventif». Plus...

Lionel Girardin estime avoir touché 241'000 francs

Vevey L’élu, qui présidait la Fondation Apollo, a été rémunéré à hauteur d’un quart de million. Plus...

L'affaire Girardin égratigne la Municipalité et des chefs de Service

Vevey La Commission de gestion a relevé une série de dysfonctionnements. Plus...

Vevey prendra des mesures pour ses baux à loyer

Politique Le flou artistique qui a prévalu dans la sous-location de locaux à Lionel Girardin ne devrait plus se reproduire dans le futur. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.