Une arène digne des jeux du cirque pour la Fête des Vignerons

VeveyLa scène a été dévoilée mercredi. Le dispositif permettra fluidité et surprises, propres à la poésie de Daniele Finzi Pasca.

Découvrez les contours des arènes qui accueilleront la Fête des Vignerons 2019 en images.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’allusion aux arènes de Nîmes et de Vérone, par le responsable des constructions, Daniel Willi, n’est pas anodine. L’espace scénique de la Fête des Vignerons 2019 a été dévoilé mercredi et rappelle les monumentales constructions romaines. Toutefois, ces dernières «culminent à 20 mètres de hauteur, contre 17 mètres sur la place du Marché de Vevey», nuance Daniel Willi.

Il n’empêche que les portes extérieures (avec leurs mâts de 30 mètres supportant écrans ou lumières) semblent prêtes à déverser gladiateurs ou lions. Mais c’est à d’autres jeux du cirque qu’est sensible Daniele Finzi Pasca, directeur artistique de la prochaine Fête des Vignerons, qui a rappelé son ADN: «Nous venons du cirque. Nous montons un méga extraordinaire chapiteau, qui disparaîtra. Il y a une logique folle de construire un tel poumon au centre d’une ville. Sans y rentrer, impossible de savoir ce qui s’est passé à l’intérieur.» «Détuiler et s’installer sur les toits avec ses invités, comme les gens le faisaient pour regarder le spectacle en 1999, ce ne sera plus possible en 2019», souligne Daniel Willi.

Dans l’univers circassien de Daniele Finzi Pasca, les acrobates ont la part belle. Pas étonnant qu’il ait déjà «approché des sociétés de gym de la région». Les pré-inscriptions pour les figurants sont d’ailleurs ouvertes (lire ci-dessous). Pour créer les surprises et la poésie qui sont sa marque de fabrique, une trappe sera installée sur la scène principale, au centre de l’arène. «Une machinerie pour faire entrer des objets théâtraux et monumentaux», promet le concepteur. Les dei ex machina ne surgiront pas seulement en ce lieu, mais en plusieurs autres: au moins une douzaine d’entrées et de sorties pour les figurants et les acteurs seront réparties dans l’arène.

Aire de jeu

Les gradins, rappelant les vignes en terrasses, seront parcourus à mi-hauteur par une sorte de chemin vicinal. Techniquement, Daniel Willi le nomme «circulation périphérique», agrémenté d’espaces élargis formant quatre scènes secondaires. Daniele Finzi Pasca préfère parler de son «aire de jeu». «Nous pourrons vraiment surprendre. Comme dans des processions – ce concept qui existait aux origines de la Fête –, les figurants pourront arriver de plusieurs lieux, sans avoir à rentrer au même endroit.»

L’espace scénique pourrait alors se vider de 2500 personnes en un clin d’œil. «Des escaliers se lèveront et se baisseront. Mais nous ne voulons pas tout dévoiler», a glissé Hugo Gargiulo, nouveau scénographe de la Fête. Il remplace Jean Rabasse, annoncé avec l’équipe artistique en octobre 2015. «Ce dernier était trop occupé – notamment sur le film Jackie (ndlr: de Pablo Larraín et avec Natalie Portman) – et a demandé à être désengagé», explique Sabine Carruzzo, secrétaire de la Confrérie des Vignerons, organisatrice de la Fête.

Daniele Finzi Pasca promet «un territoire complexe au milieu duquel le public sera littéralement submergé par des milliers de figurants». Le spectateur sera en effet entouré par l’action, qu’il pourra en même temps observer en miroir face à lui, Daniele Finzi Pasca jouant ainsi sur la spécularité.

Mais l’immersion sera également réalisée grâce au son, «à une époque où nous sommes habitués à voir les choses avec les oreilles», sourit le concepteur. Qui souligne: «C’est une fête dans laquelle on chante. la portée de la voix est donc très importante. Il faut que chaque spectateur puisse savoir à chaque moment où se situe, dans l’arène, la personne qui parle.»

«Démesurée et folle»

La nuit, les lumières pourront habiller la scène de décors féeriques. En revanche, avec une arène fermée, le paysage et la vue sur le lac ne viendront plus voler la vedette au spectacle, comme l’avait déjà annoncé 24 heures en décembre dernier.

«Nous la voulions belle… peut-être un peu démesurée, peut-être un peu folle…» ont écrit Daniele Finzi Pasca et sa défunte compagne, Julie Hamelin, dans la brochure de présentation de l’arène. Les chiffres sont en effet supérieurs aux éditions précédentes: l’arène pourra accueillir 20'000 spectateurs, contre 16'000 (tant en 55, qu’en 77 et 99), tout au long de 18 représentations. La scène principale sera aux dimensions d’un bassin olympique. «Elle sera horizontale, malgré la pente d’environ 3% de la place du Marché. Au final, il y aura donc 3 mètres de différence entre le sol au niveau du bord du lac et de la Grenette (ndlr: le Marché couvert au nord de la place)», explique Daniel Willi. Qui a dû imaginer une charpente métallique de 700 tonnes pour porter les 17 000 m2 de surface de l’arène. Sous les plus hauts gradins, un espace vide de 6 mètres permettra notamment la circulation des véhicules de sécurité.

Dessinée sur la nappe d’un bistrot

Cette arène, «nous l’avons dessinée d’un jet sur la nappe en papier d’un bistrot et puis, durant des années, nos réflexions ont tourné autour de cette idée initiale. Nous pouvons désormais vous la présenter, car nous savons notre rêve possible et réalisable», écrivent encore les concepteurs. C’est désormais toute une région qui projette ses désirs, de concert avec eux. Car «le rêve s’incarne!» s’est exclamé François Margot, abbé-président de la Confrérie des Vignerons.


Devenir figurant: pré-inscriptions ouvertes

Tous comme les bénévoles, les figurants sont la «véritable pierre angulaire de la Fête, contribuant directement à son succès», souligne la Confrérie des vignerons. Pour l’édition 2019, elle inaugure une toute nouvelle façon de faire:.

Tous comme les bénévoles, les figurants sont la «véritable pierre angulaire de la Fête, contribuant directement à son succès», souligne la Confrérie des Vignerons. Pour l’édition 2019, elle inaugure une toute nouvelle façon de faire: des pré-inscriptions par voie informatique sont désormais accessibles

«Cela nous permettra de savoir combien de personnes sont intéressées, et avec quelles compétences – en gym ou danse, etc., explique François Margot, abbé-président de la Confrérie des Vignerons. Cet été, nous analyserons ces forces vives. Nous pourrons éventuellement adapter les rôles pour le synopsis et procéderons ensuite à des inscriptions plus précises en automne.»

Ainsi, ceux qui sont tentés doivent remplir un questionnaire, qui leur demandera notamment s’ils ont déjà participé à une Fête des Vignerons, s’ils veulent le faire en famille ou en couple, ou encore s’ils sont déjà membres d’une fanfare.

A noter que les répétitions seront moins étalées que celles de 1999. «Nous avons constaté lors de notre expérience pour les Jeux olympiques, que les figurants sont plus satisfaits de participer s’ils ont la sensation que leur temps est bien utilisé, explique le directeur artistique», Daniele Finzi Pasca. Les répétitions devraient en très grande partie se faire dans l’arène elle-même, et non dans une halle, comme cela avait été le cas en 1999.

(24 heures)

Créé: 22.03.2017, 19h00

Galerie photo

La Fête des Vignerons en images

La Fête des Vignerons en images Les Fête des Vignerons 1999, 1977 et 1955 en quelques photos.

Articles en relation

Vers un spectacle digne de ses arènes

Editorial Plus...

Daniele Finzi Pasca, concepteur de la Fête des vignerons 2019 avec sa compagne défunte Julie Hamelin.

«Quand je doute, j’imagine ce que Julie dirait»

Daniele Finzi Pasca détaille certains éléments techniques de l’arène et rend hommage à sa compagne défunte.

Pourquoi le choix d’une coursive et non des scènes hydrauliques, capables de monter et descendre?

Avec la déclivité de la place, il n’était pas si aisé de construire de tels «lifts». Et pas nécessaire non plus. Avec Julie (ndlr: sa compagne défunte qui était sa collaboratrice artistique), nous voulions cet aspect dynamique où le spectacle passe autour du spectateur. Il y a une série de connexions entre les quatre scènes latérales et celle centrale, permettant un flux continuel de gens et d’éléments scéniques.

Pourquoi quatre écrans géants tout en haut des gradins?

En plus de voir ce qui se passe à côté de lui, et en miroir en face de lui, le spectateur aura ce troisième point de vue (issu de la captation TV) pour observer des détails de ce qui est en train de se passer.

Vous voulez une dimension immersive au son. Pour gommer un petit défaut de l’édition 99, où on ne savait pas toujours qui parlait?

Après des expériences comme celle dans le stade de Turin pour les Jeux olympiques, les réflexions sur le son nous ont beaucoup occupés, avec Julie. Avoir quelque chose de grandiose devant soi doit être rejoint par la puissance du son. Pas en termes de décibels, mais par la cristallinité, la qualité du son. En 1999, les conditions technologiques étaient différentes et le spectacle se heurtait aux limites de la technologie en place à ce moment-là. Maintenant, on peut faire différemment.

Vous citez plusieurs fois votre compagne défunte, Julie Hamelin. Avez-vous pensé à abandonner ou trouvez-vous au contraire la force de continuer dans ce qui avait déjà été imaginé avec elle?

Quoi faire après son départ, si ce n’est terminer ce que nous avions construit ensemble? Je continue à porter les projets développés ensemble. Désormais se sont greffés d’autres créateurs pour la Fête des Vignerons. Mais ce spectacle, nous l’avons conçu ensemble. Nous avons eu les idées ensemble et nous allons d’ailleurs cosigner ce spectacle. Dans les moments de doute où je me demande quoi faire, j’imagine ce qu’elle dirait. C’est vraiment dommage qu’elle ne soit pas là. Mais malheureusement c’est comme ça.

Articles en relation

«Nous engagerons en priorité les PME de Vevey»

Fête des vignerons Directeur exécutif de la manifestation de 2019, Frédéric Hohl a tendu la main, mercredi, au gratin économique de la Riviera. Plus...

Les librettistes de la Fête des Vignerons prennent de la bouteille

Rencontre Le chanteur Stéphane Blok et l’écrivain Blaise Hofmann concoctent le livret de la prochaine manifestation de cette tradition séculaire. Plus...

La Fête des vignerons, patrimoine culturel immatériel

Patrimoine Le rendez-vous veveysan a été intronisé à Addis-Abeba ce matin. C'est la 1ère tradition suisse à être inscrite. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...