Passer au contenu principal

L’armée dit halte à trois parcs éoliens vaudois

La proximité de l’aérodrome de Payerne freine des projets de centrales à vent dans un rayon de 20 kilomètres.

Après les chauves-souris, c’est au tour des avions de chasse de l’armée de freiner les projets éoliens.
Après les chauves-souris, c’est au tour des avions de chasse de l’armée de freiner les projets éoliens.
Keystone

Nouvelle tuile pour les éoliennes. Après les chauves-souris et les protecteurs du paysage, voilà que les F/A-18 de l’aérodrome militaire de Payerne enquiquinent aussi les promoteurs de parcs éoliens. La Confédération a mis son veto à trois projets vaudois situés dans un rayon de 20 kilomètres autour de la piste militaire. Il s’agit des futurs rotors de Tous-Vents (sur les hauts d’Yverdon), de Vaud’Air et de Chavannes-sur-Moudon (dans la Broye.) A cause d’eux, Berne a mis des «réserves» officielles à la troisième mouture du Plan directeur cantonal. Le veto est provisoire, mais susceptible de bloquer la construction des centrales si aucun accord n’est trouvé avec les Forces aériennes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.