Passer au contenu principal

Les armes seront cachées de la vue des élèves

Les organisateurs du 55e Tir cantonal vaudois ont décidé de déployer une toile opaque sur le treillis qui sépare la zone de contrôle des armes de la cour d’école .

Jean-Guy Python

Les élèves du collège du Verneret à Chavornay ne seront plus confrontés à la vue des armes utilisées pour le 55e Tir cantonal vaudois. La proximité entre la zone de contrôle des armes et le préau de l’école avaient choqué certains parents hier à l’heure de la rentrée des classes, selon Le Matin.

La confrontation aurait pu se reproduire vendredi, antépénultième journée de tir de la manifestation qui a débuté dans le Nord vaudois le 16 août. Il n’en sera toutefois rien. «Nous avons décidé ce mardi à midi que nous allions recouvrir le treillis de 2,5 mètres de haut qui sépare la zone de contrôle de la cour d’école de toile», affirme Gilbert Girardet, président de la Commission du Tir cantonal.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.