Arnaque aux sentiments: 265'000 fr. envolés

LausanneLa police cantonale vaudoise a placé en détention deux hommes soupçonnés d'avoir escroqué une personne en détresse.

C'est via l'application «Messenger» que la victime a été contactée.

C'est via l'application «Messenger» que la victime a été contactée. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police cantonale vaudoise a mis la main sur deux individus suspectés d'une escroquerie sur internet. Leur victime a subi un préjudice dépassant les 250'000 euros (265'000 francs).

L'homme visé par l'arnaque a été contacté via l'application Messenger de Facebook par une femme qui a «pu jouer sur ses émotions», explique mercredi la police vaudoise. Après quelques échanges, l'inconnue a demandé de l'aide financière «sous différents prétextes et sous différentes formes», poursuit le communiqué. Les transferts d'argent ont été réalisés par des virements bancaires internationaux et des coupons PCS.

Aidé par ses proches

L'homme a fini par se rendre compte de l'escroquerie grâce à l'intervention de ses proches. Il a déposé une plainte pénale le 31 décembre 2019.

La Division enquêtes cyber de la police vaudoise a pu identifier deux suspects, deux hommes de nationalité guinéenne et béninoise, vivant en France et âgés respectivement de 20 et 50 ans. Tous deux ont été interpellés le 21 janvier à Lausanne, avant d'être placés en détention provisoire. (ats/nxp)

Créé: 19.02.2020, 18h20

Articles en relation

Mise en garde contre le faux neveu

Vaud Des escrocs se faisant passer pour des proches auprès de personnes âgées ont sévi à plusieurs reprises dans le canton de Vaud. Plus...

Un faux neveu pris la main dans le sac

Zurich Une septuagénaire a failli se faire dépouiller à Bubikon. La police a pu arrêter à temps un jeune escroc. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.