Arrivée à la déchetterie mobile en auto, elle se fait remballer

LAUSANNE Une conductrice s’est fait virer alors qu’elle sortait un carton de déchets de son coffre. Elle était pourtant dans son bon droit

La déchetterie mobile de quartier à Fontenay, sous-gare.

La déchetterie mobile de quartier à Fontenay, sous-gare. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qu’elle n’a pas été la surprise d’une Lausannoise venue à la déchetterie mobile de son quartier en voiture. Car mal lui a pris. «Je me suis fait agresser verbalement par un responsable. Il m’a dit que ces déchetteries étaient réservées aux gens qui y venaient à pieds. Je suis entièrement d’accord de jouer le jeu en matière de tri des déchets, mais là, ça va trop loin!»

Les déchetteries mobiles, qui sillonnent les quartiers lausannois une fois par mois, acceptent tout, des petites capsules de café à la ferraille en passant par le mobilier et les pneus. Difficile toutefois d’imaginer y apporter son vieux canapé ou son vieux frigo autrement qu’en voiture. A la Ville, Christophe Leroy, responsable de la collecte des déchets à Lausanne, assure qu’il s’agit d’une erreur. «On n’a pas le droit de refuser les gens en voiture. Imaginons une maman qui profite de passer à la déchetterie mobile en conduisant ses enfants au football. Elle a tout à fait le droit.» Les employés communaux sont par contre plus tatillons s’ils vous voient arriver avec une voiture dans laquelle vous aurez amassé un frigo, une gazinière et du mobilier dans la remorque. «On vous invitera à vous rendre dans un point fixe de collecte des déchets. La raison est simple: à ce rythme, les petites bennes des déchetteries seront vite remplies, et les autres habitants du quartier ne pourront plus se débarrasser de leurs déchets.»

Créé: 19.02.2013, 15h29

la déchetterie mobile au Pré-du-Marché en 2009. (Image: Vanessa Cardoso)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.