Les aspirants policiers appelés à être exemplaires

LausanneTrente-quatre nouveaux gendarmes et policiers ont prêté serment devant le château Saint-Maire.

Les nouvelles recrues prêtent de nouveau serment à Lausanne.

Les nouvelles recrues prêtent de nouveau serment à Lausanne. Image: ARC/JEAN-BERNARD SIEBER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après trois ans d’exil à Morges en raison de la rénovation de Saint-Maire, la cérémonie d’assermentation des nouvelles recrues de la police cantonale est de retour à Lausanne. Quatorze nouveaux gendarmes, onze inspecteurs de la police de sûreté et neuf nouveaux collaborateurs issus d’autres corps de police ont prêté serment, mercredi après-midi, sur la place du Château, devant le Conseil d’État in corpore.

Les forces de l’ordre gardent la confiance de la population, selon les sondages, a souligné Jacques Antenen, commandant de la police cantonale. Un rappel qui n’avait rien de gratuit en l’occurrence: les corps de police sont confrontés à des procès pour abus d’autorité ou «violences policières». Depuis 2016, une dizaine de cas concernent la police cantonale et une vingtaine les autres corps, a-t-il indiqué. «Il y aura certainement des acquittements, j’en suis convaincu, mais aussi des condamnations, c’est normal dans un État de droit. Et ce seront des condamnations de trop.» Et de demander aux jeunes policiers de se montrer «irréprochables en toutes circonstances».

Il n’y a pas d’impunité pour les policiers, a ajouté Béatrice Métraux, ministre en charge de la Sécurité. «Entre ceux qui dénoncent une police brutale, coupable de délits de faciès systématiques et ceux qui la trouvent trop laxiste, il y a des perceptions pour le moins opposées, a-t-elle constaté. La police n’est coupable ni d’autoritarisme ni de mollesse, elle fait son travail dans le respect de la loi.»

Créé: 18.04.2018, 21h48

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.