Passer au contenu principal

«Si l’avalanche rend mon papa avant juillet, ce sera une bonne nouvelle»

Le jeune homme dont le père est toujours porté disparu après l’avalanche du vallon d’Arbi (VS) raconte la fin des recherches et le deuil.

Nicolas Wuilleret et une photo de son père Guy, passionné de voile bien connu à Ouchy et à Vidy.
Nicolas Wuilleret et une photo de son père Guy, passionné de voile bien connu à Ouchy et à Vidy.
Florian Cella

Nicolas Wuilleret était bien loin du vallon d’Arbi (VS) le 16 mars dernier à la mi-journée. Le jeune homme pratiquait la grimpe avec un ami dans les calanques de Marseille quand une avalanche a emporté son père, Guy, ainsi que cinq autres skieurs au-dessus de Riddes (VS). Deux d’entre eux ont pu être extraits par les secours tandis que trois corps ont été retrouvés. Aujourd’hui, seul Guy Wuilleret manque à l’appel. Président du Cercle de la voile de Vidy pendant plus de vingt-cinq ans, ce dernier est toujours officiellement porté disparu. Mais, face à l’évidence, la famille a dû se résoudre à entamer un deuil alourdi par l’absence. Une situation dramatique dont son fils Nicolas a accepté de parler.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.