Passer au contenu principal

Axel Marion se voit en élément central d’une formule magique

Le PDC, député et conseiller communal lausannois ne pèse pas lourd dans le jeu vaudois. Mais son centrisme absolu payera, dit-il.

Axel Marion, 40 ans, est candidat pour succéder à Pierre-Yves Maillard.

«Qui je suis? Je suis un citoyen de ce pays. Engagé dans la vie publique et politique depuis une quinzaine d’années. Et engagé dans la vie associative depuis presque vingt-cinq ans.» L’entrée en matière que le candidat PDC au Conseil d’État choisit de faire exige quelques développements.

Axel Marion, 40 ans à peine, c’est l’équilibre, la modération, la raison. Il a adhéré au PDC en 2006, après avoir été élevé dans la tradition catholique. Il dit avoir puisé son sens de l’action collective dans le scoutisme. Ses études de science politique complètent la bio officielle. Mais alors comment peut-on connaître le système institutionnel sur le bout des doigts et opter pour un parti archiminoritaire dans son canton?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.