Béatrice Métraux prend l’Intérieur et Philippe Leuba l’Economie

Conseil d'EtatAu lendemain de l’élection complémentaire, le Conseil d’Etat a réparti les départements. Philippe Leuba quitte le Château pour la Caroline, tandis que Béatrice Métraux reprend l’Intérieur. Plusieurs entités sont échangées entre les deux départements. La nouvelle majorité affiche son esprit de conciliation.

La nouvelle composition du gouvernement vaudois.

ARC

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Petite surprise aujourd’hui au Conseil d’Etat. Tout le monde attendait que Béatrice Métraux entre au Département de l’économie. Le Conseil d’Etat vient d’annoncer qu’il n’en était rien. La nouvelle majorité de gauche n’a pas voulu blesser la minorité de centre-droite. Elle a donc accédé au désir de Philippe Leuba qui ambitionnait de changer de département.

Le libéral prendra donc le Département de l’économie qui a été tenu depuis les origines par un magistrat de droite, généralement un radical. Il emporte avec lui le très sensible Service de la population en charge de l’asile.

La Verte Béatrice Métraux hérite donc du Département de l’intérieur qui est en charge des communes, des Eglises, des institutions, des prisons, ainsi que du service de législation. Elle prend au Département de l’économie le Service du territoire qui avait suivi Jean-Claude Mermoud dans les départements qu’il avait occupé.

Béatrice Métraux s’empare également de l’unité du logement qui faisait partie du Service de l’Economie, du logement et du tourisme au département de l’économie. Avant son élection, la nouvelle élue avait fait part de son intérêt pour ce département, tout en affirmant que la politique du logement et l'aménagement du territoire la passionnaient. Elle a donc vu ses désirs comblés tout en satisfaisant son collègue.

Créé: 19.12.2011, 16h55

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.