Bijouterie braquée: des détails sur les suspects

VaudLa police lausannoise a diffusé un appel à témoins pour retrouver trois malfrats suspectés d'avoir braqué une bijouterie, mardi.

Les suspects ont pris la fuite au guidon de cycles qu’ils ont abandonnés à proximité pour partir à bord d’un véhicule Renault Scenic de couleur noire.

Les suspects ont pris la fuite au guidon de cycles qu’ils ont abandonnés à proximité pour partir à bord d’un véhicule Renault Scenic de couleur noire. Image: DR/Police lausanoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les forces de l'ordre ont davantage d'informations sur le mode opératoire des braqueurs d'une bijouterie lausannoise, mardi.

Vers 10 h 45, un brigandage s’est déroulé dans une bijouterie de la rue Saint-François. Trois hommes ont menacé le personnel au moyen d’une arme de poing, avant d’emporter des bijoux et de prendre la fuite à vélo.

De nouveaux éléments sont en possession des enquêteurs. Les auteurs portaient des vêtements de chantier; ils ont pris la fuite au guidon de cycles, qu’ils ont abandonnés à proximité pour partir à bord d’un véhicule Renault Scenic de couleur noire, qui a été trouvé sur l’avenue des Mousquines. La police lance un appel à témoin au vu de ces nouveaux éléments (voir photos).

En l’état des investigations, il a été établi que les auteurs, habillés en tenue de chantier (casque, casquettes et salopettes), ont pris la fuite à vélo depuis la rue Saint-François jusqu’à la rue Centrale, endroit où ils ont abandonné leurs cycles. Le véhicule utilisé ensuite par les trois hommes a été retrouvé abandonné sur l’avenue des Mousquines. Il s’agit d’une voiture noire de marque Renault Scenic, volée en France quelques jours auparavant et portant des plaques d’immatriculation vaudoises dérobées entre le 22 et le 23 juillet à Clarens.

Des images des auteurs, des cycles et du véhicule sont jointes au présent communiqué. La police de Lausanne lance un appel à témoin. Toutes les personnes ayant pris des photos, filmé la scène ou remarqué des comportements inhabituels ou particuliers, avant, pendant ou après les faits, sont priées de le signaler au +41 21 315 15 15.

La police a mis en place un important dispositif de recherches dans le secteur le jour du braquage. 45 agents de la police de Lausanne, appuyés par la police cantonale vaudoise, ont été engagés afin d’effectuer des contrôles systématiques dans le quartier. Un chien Saint-Hubert, de la brigade canine de la police cantonale vaudoise, spécialisé dans la recherche de personnes, a été engagé. Pour l’heure, les différents contrôles effectués n’ont pas permis d’interpeller les auteurs.

Personne n’a été blessé lors de ce brigandage. Un soutien psychologique a été proposé aux personnes présentes lors des faits. Une enquête a été ouverte par le procureur Strada. Des investigations sont actuellement menées par les inspecteurs de la police judiciaire de Lausanne, en collaboration avec les spécialistes de la police de sûreté vaudoise pour les contrôles d’ordre technique.

Créé: 26.07.2019, 09h31

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...