Passer au contenu principal

Les bourdons de montagne sont menacés selon l’UNIL

Un biologiste rattaché à la haute école vaudoise a modélisé le risque que fait peser le réchauffement de la planète sur ces insectes butineurs.

DR / UNIL

S’il continue à faire plus chaud d’année en année, certaines espèces de bourdons pourraient perdre jusqu’à 80% de leur habitat d’ici à la fin du siècle, selon une étude réalisée par des chercheurs du Département d’écologie et évolution (DEE) de l’UNIL. Les résultats de ce travail de recherche font l’objet d’une publication aujourd’hui même dans le magazine anglo-saxon Climate Change Responses.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.