Passer au contenu principal

Braquage de Vevey: le procureur évite une enquête disciplinaire

Le Conseil d’État classe la dénonciation contre le magistrat écarté pour avoir laissé filer deux braqueurs. Le débat sur un Conseil de la magistrature est relancé.

Le braquage de la Bijouterie Meylan, à Vevey, a eu lieu le 18 septembre 2018. Un des deux braqueurs laissés en liberté (à dr.) figure sur l'image de la vidéosurveillance.
Le braquage de la Bijouterie Meylan, à Vevey, a eu lieu le 18 septembre 2018. Un des deux braqueurs laissés en liberté (à dr.) figure sur l'image de la vidéosurveillance.
DR

Dessaisi de l’enquête sur le braquage du 18 septembre 2018 à la bijouterie Meylan, à Vevey, pour avoir laissé filer deux auteurs du casse. Mais libéré de la menace d’une sanction disciplinaire qui planait après une dénonciation au Conseil d’État transmise par le bijoutier et par son avocat, Me Nicolas Mattenberger.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.