Le bras de fer continue autour des 2 millions réclamés

VeveyAprès avoir reçu un commandement de payer pharaonique pour leurs clients, les avocats des municipaux Vevey Libre suspendus envisagent de porter plainte.

Dans un communiqué, la Municipalité se dit «disposée à retirer» ses commandements de payer si les municipaux signent la renonciation à la prescription. Trouvant cette requête «inutile et ridicule», non seulement les deux élus suspendus ne signeront pas, mais leurs avocats envisagent de porter plainte en retour.

Dans un communiqué, la Municipalité se dit «disposée à retirer» ses commandements de payer si les municipaux signent la renonciation à la prescription. Trouvant cette requête «inutile et ridicule», non seulement les deux élus suspendus ne signeront pas, mais leurs avocats envisagent de porter plainte en retour.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ridicule», «pathétique», voici les qualificatifs qui sont revenus le plus souvent sur les réseaux sociaux lorsque les internautes ont appris que la Ville de Vevey réclame – par commandements de payer – 2 millions aux municipaux suspendus Michel Agnant et Jérôme Christen.

Réagissant en direct dans «Forum» à l’information révélée par «24 heures» lundi, Me Pierre Chiffelle, avocat de Michel Agnant, a affirmé que «la syndique de Vevey et le collègue qui lui reste sont tombés dans l’hystérie paranoïaque totale, ne se rendant pas compte du côté grotesque de cette affaire». Il envisage donc de porter plainte pour «tentative de contrainte et diffamation».

Avocat de Jérôme Christen, Me Robert Fox n’exclut lui non plus aucune suite judiciaire possible, après une analyse qu’il mènera avec son client.

Pour rappel, les deux municipaux suspendus (sous le coup d’une enquête pour violation du secret de fonction) ont refusé de signer un renoncement à la prescription. Une telle signature aurait gelé l’écoulement du temps pendant lequel une infraction potentiellement commise en lien avec leur affaire peut être dénoncée. Comme ils ne l’ont pas fait, ils ont reçu un commandement de payer, contre-mesure juridique en pareil refus. Mais c’est la somme, pharaonique, qui est complètement inhabituelle et a fait réagir très fortement tant les intéressés que les internautes.

Dans un communiqué de la Ville de ce mardi, la Municipalité a tenu à souligner que «trois demandes successives de renonciation à la prescription ont été adressées», mais qu’elles sont «restées sans réponse».

Pourquoi? «Parce que nous trouvions cela inutile et ridicule, explique Me Chiffelle: non seulement parce qu’on peine à comprendre quel type de dommage on pourrait bien leur reprocher. Mais surtout parce que la prescription pour d’éventuels dommages et intérêts se calquerait de toute façon sur la prescription pénale s’ils étaient reconnus coupables, donc elle courrait jusqu’en 2026! Pas besoin, avec un tel délai, de signer une renonciation!» Me Fox ajoute: «On ne se trouve pas dans une affaire normale: elle revêt un aspect politique très désagréable. Partant de là, nous avons décidé de ne rien signer qui puisse être brandi et instrumentalisé de la part de la partie adverse comme un aveu de culpabilité.»

Qu’en pense l’avocate de la Ville, Me Corinne Monnard Séchaud? Quelles hypothèses l’ont amenée à demander une somme pareille? Est-ce pour faire payer à Michel Agnant et Jérôme Christen des dommages et intérêts que réclamerait Lionel Girardin, soupçonné de gestion déloyale d’intérêts publics, s’il était innocenté et se retournait alors contre la Ville? Mais quel serait alors le lien de causalité entre les violations du secret de fonction, si elles étaient effectives, et le tort qui en résulterait pour Lionel Girardin? Comme lors de notre précédente sollicitation, Me Monnard Séchaud refuse de répondre car se disant liée par son secret professionnel.

Dans son communiqué, la Municipalité se dit «disposée à retirer» ses commandements de payer si les municipaux signent la renonciation à la prescription. (24 heures)

Créé: 21.05.2019, 19h23

Articles en relation

Vevey réclame plus de 2 millions à Michel Agnant et Jérôme Christen

Exclusif La Municipalité a envoyé un commandement de payer à chacun des deux municipaux Vevey Libre suspendus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.