Passer au contenu principal

C’est la cohue en première année de médecine

Le nombre accru de redoublants met la pression dans l’auditoire, mais l’objectif demeure: plus de médecins.

Amphimax: C’est le nom du bâtiment qui héberge les cours principaux de première année.
Amphimax: C’est le nom du bâtiment qui héberge les cours principaux de première année.
Patrick Martin

Chaque année, c’est la même chose. Pour avoir une place correcte dans l’un des grands auditoires de l’Université de Lausanne (UNIL) où se donnent les cours de première année, il faut se lever tôt. Mais depuis cette rentrée académique d’automne, l’embouteillage est particulièrement corsé sur les bancs de médecine. Le plus grand auditoire du campus, dans le bâtiment Amphimax, est conçu pour accueillir 500 personnes assises. Or les étudiants sont environ 700.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.