Le campus de la RTS à l’EPFL a passé son examen

MédiasL’organe de tutelle des EPF a décidé de soutenir le projet d’installation du diffuseur audiovisuel public sur le site d’Ecublens.

La maquette du projet tel qu’élaboré par les architectes Kersten Geers et David Van Severen.

La maquette du projet tel qu’élaboré par les architectes Kersten Geers et David Van Severen. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La décision a été mûrement réfléchie, soupesée et analysée. Mais au final, les onze membres du Conseil des EPF (CEPF), l’organe de tutelle des Ecoles polytechniques fédérales, ont dit oui à l’installation sur le site d’Ecublens de l’EPFL d’un véritable «campus» RTS. Ce nouveau chapitre du développement «immobilier» de l’Ecole s’insère dans un contexte où d’autres chantiers de l’EPFL ont été critiqués. Par exemple la rénovation lourde des anciennes halles de mécanique, avec le surcoût conséquent constaté par rapport au programme initial, et surtout les couacs constatés dans l’annonce de ce surcoût aux autorités fédérales.

En ce qui concerne la RTS, le projet s’articule autour d’un bâtiment multi-usages qui regroupera la majeure partie des studios radio, un grand studio de télé (aujourd’hui à Genève), de nombreux espaces de travail, un incubateur pour jeunes entreprises dans le domaine des médias et de la communication et de quoi accueillir les camions de tournage.

Les locaux de la Sallaz cédés à l'Etat de Vaud

Ce nouvel édifice remplacera les actuels locaux lausannois de la RTS, à la Sallaz, qui vont être cédés à l’Etat de Vaud pour y loger certains de ses services. Entre la vente de l’ancien bâtiment et la construction du nouveau, le diffuseur public devra investir quelque 45 millions de francs, amortissables pendant une longue période, et donc coûtant moins cher dans les budgets annuels. La RTS devra s’acquitter d’un loyer – un droit de superficie – pour utiliser le terrain de la Confédération.

Dans son communiqué, le CEPF est en fait carrément enthousiaste: «Pour l’Ecole, cette alliance stratégique avec la RTS ouvre de nouvelles perspectives scientifiques particulièrement prometteuses, notamment dans le domaine de l’archivage numérique et du développement de technologies des médias, mais aussi en ce qui concerne l’apprentissage et l’enseignement numériques.» La demande de droit de superficie doit encore être adressée formellement au service fédéral compétent.

Pour en arriver à de telles louanges, il a fallu expliquer comment la venue de la RTS s’inscrivait dans la stratégie de l’EPFL, du point de vue de l’enseignement, de la recherche et du transfert technologique. Ce que les représentants de l’Ecole ont fait en montrant des collaborations déjà en cours et à venir avec la RTS. Le récent contrat de collaboration scientifique conclu avec le géant Swisscom est aussi un argument qui a été déployé.

Possibilités de développement

André Schneider, vice-président EPFL chargé des infrastructures et des ressources, a encore dû démontrer que la construction du futur bâtiment n’hypothéquerait pas les possibilités de développement de son école. «C’était un exercice intéressant, confie-t-il. Il y a des surfaces utilisables au nord du campus, les fameux terrains de sport de Chavannes, qu’il devrait être possible d’occuper, de manière partielle, pour les besoins de la recherche. Et il est aussi possible de rajouter un ou deux étages aux bâtiments existants les plus anciens. Mais je parle ici de projections à relativement long terme, vers 2025-2030. Et je souligne le fait que la question de l’espace disponible ne règle pas tout. Il faut aussi qu’on nous accorde les budgets nécessaires.»

«Nous sommes bien sûr très contents de cette décision, commente le directeur de la RTS, Gilles Marchand. Il était normal que le processus prenne du temps.» Il ajoute que le projet va se préciser d’ici à la fin de l’été et que, si tout se passe sans accroc, le campus RTS sera opérationnel fin 2020. (24 heures)

Créé: 27.05.2016, 11h53

Articles en relation

Un «campus» RTS à 90 millions sur le site de l'EPFL

Médias La Radio-Télévision Suisse a présenté à des étudiants et enseignants de la haute école fédérale son projet de nouveau bâtiment. Plus...

Le futur site de la RTS à l'EPFL tient son lauréat

Architecture Un bureau belge réalisera le nouveau bâtiment. Le déménagement est prévu en 2019. Plus...

La RTS va déménager de la Sallaz au campus de l'EPFL

Lausanne La SSR confirme son intention de déplacer son site de production de la Sallaz à l'EPFL. Le bâtiment sera repris par l'Etat de Vaud. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...