Passer au contenu principal

«C'était quelqu'un d'engagé, guidé par son bon sens»

Le décès du Vert Jean-Marc Chollet dans un crash mardi laisse un grand vide dans la région qu'il défendait, la Broye.

En 2012, Jean-Marc Chollet entouré des vaches highland qu'il appréciait.
En 2012, Jean-Marc Chollet entouré des vaches highland qu'il appréciait.
FLORIAN CELLA - A

Le monde politique broyard est sonné depuis l'annonce, mardi soir, du décès du député Vert Jean-Marc Chollet aux commandes de son petit avion, en France. «Sa disparition m'affecte beaucoup, commente Pierre-André Arm, directeur de la communauté régionale de la Broye (Coreb). C'était quelqu'un d'engagé, guidé par son bon sens, sur qui on pouvait compter. Il voulait que la région aille de l'avant ce qui ne l'empêchait pas de poser des questions. Il était atypique et extrêmement cultivé: il avait un avis sur tout, parce qu'il avait compris ou étudié le sujet.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.