Passer au contenu principal

Le Canton coupe les vivres à une école lausannoise

Sur fond de mauvaise gestion, l’Ecole supérieure en éducation sociale s’est vue retirer ses subventions

La nouvelle directrice, Jeanne Kuonen (à g.), et le corps enseignant peinent à comprendre la décision du Canton.
La nouvelle directrice, Jeanne Kuonen (à g.), et le corps enseignant peinent à comprendre la décision du Canton.
Florian Cella

L’Ecole supérieure en éducation sociale de Lausanne devra fermer ses portes d’ici à trois ans, une fois que les étudiants actuels auront terminé leur cursus. La Direction générale de l’enseignement post-obligatoire (DGEP) a décidé de stopper le subventionnement de cet établissement, qui forme chaque année près de 250 personnes de toute la Suisse qui se destinent à travailler auprès de handicapés ou encore de jeunes en difficulté, comme le révélait un article du journal satirique Vigousse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.