Le Canton fait un geste en faveur des videurs

SécuritéLes agents de sécurité qui ont des dettes pourront poursuivre leur travail si leurs employeurs présentent un plan financier pour les éponger.

Les videurs romands, comme ceux du MAD à Lausanne, ici en photo, se sont mobilisés contre les règles d'engagement introduites par le Concordat romand sur les entreprises de sécurité.

Les videurs romands, comme ceux du MAD à Lausanne, ici en photo, se sont mobilisés contre les règles d'engagement introduites par le Concordat romand sur les entreprises de sécurité. Image: ALAIN ROUECHE - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’avenir des videurs s’éclaircit. Un peu. Alors que le Concordat romand sur les entreprises de sécurité leur imposait d’être «honorables et solvables» au 1er octobre 2014, une rencontre entre la conseillère d’Etat Béatrice Métraux et Grégoire Junod, municipal lausannois de la Police, a débouché sur un assouplissement pour les agents de sécurité qui ont des dettes.

Il a ainsi été décidé que l’établissement qui souhaite engager un videur non solvable devra proposer au Canton un plan de désendettement pour son employé. Ce plan devra être soumis aux autorités pour chaque nouvel engagement. Pour les agents déjà engagés, un délai d’une année sera accordé pour élaborer ce plan. Un contrôle de la situation du désendettement sera effectué chaque année.

Honorabilité toujours exigée
Pas question par contre de revenir sur la notion d’honorabilité. Personne ne pourra exercer le métier d’agent de sécurité s’il présente un casier judiciaire. Idem s’il est au bénéfice d’un permis B mais qu’il ne réside pas en Suisse depuis au moins deux ans, cette disposition ne frappant que les citoyens hors Union européenne et hors AELE.

Enfin, il a été confirmé que les patrons de clubs peuvent «se prêter» des agents de sécurité s’ils rencontrent des difficultés à en recruter. Il a encore été admis que les frais de cartage, à savoir l’émolument payé au Canton par les établissements pour chaque videur affilié au concordat, seront remboursés si l’employé ne conserve pas son poste après son temps d’essai.

Créé: 13.11.2014, 17h42

Articles en relation

Les videurs interdits de discothèques se mobilisent sur la Toile

Sécurité Une pétition, adressée au Canton, est lancée pour assouplir les nouvelles règles d’engagement des agents de sécurité qui travaillent en discothèque. Plus...

Une solution politique se dessine pour les videurs interdits de discos

Lausanne Les règles imposant un service de sécurité blanc comme neige dans les établissements publics pourraient être assouplies. Plus...

Les videurs à risque interdits de discothèques vaudoises

Vie nocturne Les critères pour engager des agents de sécurité individuels sont durcis. Les boîtes de nuit trinquent Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.