Passer au contenu principal

Le Canton a son plan catastrophe pour abreuver les bovins d’alpage

De l’eau pour les vaches, pas de pompage pour les champs et pas de feux privés même en ville: le plan ORCA est déclenché.

Les bovins d’alpage consomment plus de 100 litres d’eau par jour, ce qui risque d’épuiser le réseau d’eau.
Les bovins d’alpage consomment plus de 100 litres d’eau par jour, ce qui risque d’épuiser le réseau d’eau.
Keystone

Une vache, ça boit énormément. «Entre 100 et 150 litres par jour!» a précisé hier Philippe Leuba, conseiller d’Etat en charge de la Protection de la population mué en spécialiste des bovins pour l’occasion. Ce dernier a déclenché hier le plan ORCA (Organisation en cas de catastrophe), sous la supervision de l’Etat-major cantonal de conduite (EMCC). «La sécheresse touche tout un chacun, mais un engagement particulier est nécessaire pour le monde agricole», a-t-il précisé.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.