Passer au contenu principal

Le Canton veut mettre de l’huile dans les projets éoliens

Après avoir identifié des points faibles, la nouvelle plate-forme éolienne propose des procédures pour rétablir le dialogue.

Les mesures résultent notamment de 65 entretiens menés avec des porteurs d’enjeux et une analyse de la réglementation.
Les mesures résultent notamment de 65 entretiens menés avec des porteurs d’enjeux et une analyse de la réglementation.
EDOUARD CURCHOD

Désormais, le Canton ne se contentera plus de regarder naître, vivre et parfois mourir les projets de parcs éoliens. En présentant jeudi à Yverdon-les-Bains les premiers résultats des travaux de la plate-forme éolienne créée il y a une année, il marque sa volonté de jouer à la fois les facilitateurs et les arbitres.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.