Passer au contenu principal

«Un capitaine doit être vigilant chaque seconde»

GPS, pilote automatique, radar: trop facile de piloter un Belle-Epoque? Explications à la veille de la parade de la CGN à Rolle.

«Dis papa, comment il fait le capitaine pour piloter un bateau comme çuilà?» Parmi les 2000 personnes qui montent chaque année à bord de l’un des six joyaux Belle Epoque lors de la traditionnelle Parade navale de la CGN, la question survient immanquablement. Ce sera certainement le cas à nouveau lors de la 20e du nom, ce dimanche au large de Rolle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.