Passer au contenu principal

Les Cartes ont fait plier la Confrérie

À la fin de la Fête, les accessoires des figurants seront vendus. La troupe aurait pu y perdre ce qui fait son originalité, mais une pétition a permis de sauver leur tenue.

«La carte est notre identité de troupe, à tel point que notre nom officiel - les Couleurs - n’est plus du tout utilisé. La garder serait un souvenir extraordinaire et j’en serais fière pour le reste de ma vie.» Ce souhait, que Mona de Palma, de la troupe des Cartes, partage avec une grande partie des autres figurants de la Fête, a failli ne pas être exaucé.

La raison? Les cartes n'étaient pas considérées par la Confrérie des Vignerons comme faisant partie intégrante de la tenue mais plutôt comme un simple accessoire. Le détail a son importance étant donné que les figurants ne sont pas autorisés à conserver ces derniers. «Les accessoires, au même titre que les chaises, les ordinateurs, les climatiseurs et presque tout le matériel de la Fête, sont destinés à être vendus au mois de septembre à des prix symboliques», explique Frédéric Hohl, directeur exécutif de la Fête.

Cependant, Mona de Palma, qui a lancé la pétition «Pour que les Cartes puissent garder leurs cartes», ainsi que la plupart des quelque 360 membres de la troupe, ne sont pas de cet avis. Pour Anaëlle Etter, qui porte fièrement sa carte rouge, «La carte, c’est le costume! D’ailleurs, notre chorégraphe nous répète constamment que nous sommes nus sans elle.»

Cette démarche n'a absolument pas surpris Frédéric Hohl. Au contraire, il la comprend: «Il y a une histoire d’amour entre les acteurs-figurants et leur costume. En plus, je trouve qu'une pétition est une façon tout à fait démocratique de faire entendre leur voix.»

Mercredi, trois jours après son lancement, la pétition, qui était au départ pensée uniquement pour la troupe et les autres acteurs-figurants, dépassait déjà les 900 signatures.

Les Cartes auront finalement eu gain de cause: la Confrérie leur a annoncé en début d'après-midi qu'elles pourraient conserver leur costume.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.