Passer au contenu principal

La cause féminine placée au-dessus des partis

Deux associations vaudoises ont convié les candidates aux élections communales à un brunch d’échange et de réseautage.

C'est dans un lieu hautement symbolique, la salle du 1er  Février 1959 dans le bâtiment administratif de la Pontaise, à Lausanne, que s'est tenu le brunch organisé par la plate-forme politiciennes.ch.
C'est dans un lieu hautement symbolique, la salle du 1er Février 1959 dans le bâtiment administratif de la Pontaise, à Lausanne, que s'est tenu le brunch organisé par la plate-forme politiciennes.ch.
Jérôme Ducret

Le lieu choisi était hautement symbolique. Dimanche matin, la plate-forme politiciennes.ch conviait les candidates aux élections communales de tous les bords à une réunion suivie d’un brunch au bâtiment administratif de la Pontaise, à Lausanne, dans la salle dite du 1er Février 1959. C’est à cette date que le suffrage féminin a été accepté dans le canton de Vaud, pionnier en la matière.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.